où nous travaillons
VIDÉO Journée Mondiale des Réfugiés -- ouvrir les esprits, débloquer le potentiel
Rome, 20 juin 2016 – Comme êtres humains, nous sommes à la merci de la nature, à la merci du gouvernement, à la merci des dirigeants, à la merci de la guerre. Nous sommes à la merci de forces hors de notre contrôle. Ces forces ont contraint un nombre sans précédent de 60 millions de personnes – mère, pères, sœurs, enfants – de fuir leurs foyers. Imaginez toute l'Italie en mouvement, prenant des camions, des radeaux, des sentiers et des trains, en emportant les enfants, des couvertures, des vêtements et, le plus souvent, en n'emportant rien.
Lire la suite >>>
   
Publication spéciale du JRS Europe pour la Journée Mondiale des Réfugiés : Voyages de l’espoir
Bruxelles, 17 juin 2016 – A l’occasion de la Journée Mondiale des Réfugiés, le Service Jésuite des Réfugiés Europe a le plaisir de présenter  « Voyages de l’espoir : histoires de réfugiés sur la route de l’Europe », un documentaire en huit parties réalisé avec des réfugiés en mouvement à travers les Balkans et à travers la Méditerranée en janvier et février 2016.
Lire la suite >>>
   
Journée Mondiale des Réfugiés 2016
Rome, 16 juin 2016 – En cette Journée Mondiale des Réfugiés, le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) nous appelle tous à ne pas seulement fournir aux refugies un lieu de séjour sûr , mais avec des possibilités de grandir et de contribuer à la société. Vraiment protéger veut dire garder les personnes en sécurité de tous les maux, notamment de la pauvreté, de l'isolation, de l'exploitation, de la méprise et de la négligence. Pour cette raison, le JRS utilise cette année le thème Ouvrir les esprits, débloquer le potentiel.
Lire la suite >>>
   
Liban, xénophobie à l’égard des Syriens
Beyrouth, 31 mai 2016 – Chaque matin, 150 enfants réfugiés entrent et sortent du centre Frans van der Lugt du Service Jésuite des Réfugiés. Ce centre JRS FVDL, où un autre groupe d'élèves arrive l'après-midi, est un centre de rattrapage scolaire et d'instruction préscolaire, dans le vivant quartier Bourj  Hammoud de Beyrouth. L'idée est de fournir un soutien supplémentaire aux  enfants réfugiés inscrits dans les écoles publiques libanaises. Mais dans ces écoles, les enfants syriens  doivent affronter de nombreuses barrières, la première et principale étant: la xénophobie. 
Lire la suite >>>
   
Australie: dépersonnaliser les demandeurs d'asile ne se fait pas toujours dans un but de protection
Sydney, le 25 mai 2016 - En Australie, les conversations au sujet des demandeurs d'asile vont souvent de pair avec une certaine aliénation de ces personnes - des gens en chair et en os - dont les vies sont directement affectées. Ceux qui les connaissent n'emploient pas leurs vrais noms ou leurs vrais visages, par volonté de les protéger. Mais la dépersonnalisation des demandeurs d'asile ne se fait pas toujours dans un but de protection. Les personnes venues en quête de protection étant renvoyées vers d'autres pays pour formalités sont dérobées à la vue de la communauté australienne avec une assiduité stupéfiante pour le monde moderne.
Lire la suite >>>
   
L'éducation est une intervention salvatrice pour les réfugiés
Washington, DC, le 19 mai 2016 — Dans le
nouveau rapport Providing
Hope, Investing in the Future: Education in Emergencies & Protracted Crises
, le Service Jésuite des Réfugiés confirme
que l'éducation est une intervention salvatrice pour les enfants et les adolescents déplacés de force de leurs foyers. Le Service Jésuite des Réfugiés
organise des activités éducatives et récréatives afin de soigner les
traumatismes, promouvoir la dignité humaine et construire des compétences. 
Lire la suite >>>
   
Soudan du Sud : De l'occupation à l'éducation
Maban, 31 mai 2016 – Aujourd'hui, dans l'Etat du Haut-Nil au Soudan du Sud, un élève d'école primaire a plus de chance de trouver dans sa classe des hommes armés de fusils que des enseignants avec de la craie et des livres en main. Soixante-trois pour cent des écoles dans la région sont occupées par des forces armées, mais les communautés ont lentement commencé à demander que les espaces soient restitués à l'apprentissage.
Lire la suite >>>
   
Des ONG exhortent le Kenya à reconduire son intention de fermer des camps de réfugiés
Nairobi, 10 mai 2016 — Malgré d'énormes pressions économiques et sociales, le Kenya continue à accueillir près de 600 000 réfugiés et demandeurs d'asile des pays voisins. Cinquante-six pour cent de cette population de réfugiés comprend des femmes, des enfants et des jeunes, qui sont particulièrement exposés aux exploitations et abus lors de leurs déplacements. Cependant, le Service Jésuite des Réfugiés et d'autres ONG, considèrent que la récente décision du gouvernement du Kenya de dissoudre le département des affaires relatives aux réfugiés ainsi que de démanteler les camps de Dadaab et de Kakuma aura un impact conséquent pour les milliers de réfugiés et demandeurs d'asile, qui voient le Kenya comme un lieu de refuge. 
Lire la suite >>>
   
Le JRS et le Rotary discutent comment construire de plus fortes communautés avec les réfugiés
Rome, 22 avril 2016 – Le 29 avril, à l'université Lumsa, le père Thomas H Smolich SJ, directeur international du Service Jésuite des Réfugiés (JRS ), parlera dans un comité de discussion organisé par le Rotary international pour discuter des besoins et défis des réfugiés ainsi que de solutions durables à apporter. Le père Smolich parlera aux côtés de Carlotta Sami, porte-paroles du Haut-Commissaire des Réfugiés pour l'Europe du Sud, ainsi que de John Hewko et K.R.Ravindran, respectivement secrétaire général et président du Rotary international, afin de discuter le thème «Aider les réfugiés à recommencer.»
Lire la suite >>>
   
Mondial : des leaders religieux incitent Cameron et Obama à aider les réfugiés syriens
Rome, 22 avril 2016 – Le président Obama se trouve au Royaume Uni pour des pourparlers avec le premier ministre Cameron regardant le prochain référendum sur l'UE, le 23 juin, qui décidera si le Royaume Uni restera membre de l'Union Européenne. Ils vont aussi discuter de la lutte contre l'Etat islamique. Dans cette lettre ci-dessous, 28 leaders religieux, comprenant des représentants des chrétiens, des hindoues, des juifs et des musulmans, encouragent les deux dirigeants de prendre en considération la Syrie dans ces pourparlers.
Lire la suite >>>