Ce site utilise les types de cookies suivants: navigation / session et analytique aussi de tiers. En cliquant sur "Plus d'informations", vous affichez les informations étendues sur les types des cookies utilisés et vous pouvez choisir de les autoriser ou non en naviguant sur le site.
PLUS D'INFORMATIONS
x

Où nous travaillons
Les programmes du JRS sont mis en place dans 51 pays à travers le monde, et fournissent de l'aide à plus de 730.000 personnes. La prestation de ces services est supervisée par 10 bureaux régionaux, avec le soutien du Bureau International de Rome. Pour connaître les coordonnées des bureaux régionaux, cliquez sur la carte et lisez les informations en dessous.

Return to world map
 Bureau du JRS Inde
Après avoir quitté Bangalore pour New Delhi, le JRS a rapidement pris la mesure des besoins des réfugiés vivant dans la capitale indienne et a commencé à y répondre. Le travail s'étend peu à peu pour répondre aux besoins des réfugiés appartenant à l'ethnie Chin originaire de Birmanie. Après des décades de persécution religieuse menée par le gouvernement bouddhiste contrôlé par les militaires, plus de 100.000 personnes appartenant à cette population à majorité catholique ont fui vers l'Inde.

Quelque 10.000 vivant à New Delhi, le JRS tente d'aider les plus vulnérabilisés en proposant des cours de formation professionnelle et de langue anglaise. Malgré la relative nouveauté de ce projet, le JRS espère qu'il grandira lorsque les besoins des réfugiés Chin seront plus visibles.

Le JRS travaille auprès des réfugiés sri lankais dans l'état du Tamil Nadu depuis la deuxième moitié de la décennie 90.

Trois ans après la fin du conflit, les réfugiés continuent à arriver, tandis que d'autres sont nés et grandissent dans les camps. Confronté aux barrières de l'éducation, à la violence domestique, aux traumatismes psychologiques et à l'alcoolisme, pour ne citer que quelques uns des problèmes, le JRS a créé le Centre d'Apprentissage Pedro Arrupe pour que les jeunes puissent étudier et participer à des activités extrascolaires dans un cadre sécurisé. Le JRS visite ceux qui vivent dans les camps pour évaluer les besoins des familles et y répondre au mieux.

Alors que la situation politique est en train de changer radicalement, tant en Birmanie qu'au Sri Lanka, le JRS entend continuer à servir ces communautés jusqu'à ce qu'elles trouvent une solution durable à leur déplacement forcé, que ce soit en en rentrant de leur plein gré, en s'intégrant localement, ou en étant réinstallé dans un pays tiers. 


Asie du Sud
Stan Fernandes SJ

southasia.director@jrs.net
+91 11 4310 4661; +91 11 4953 4106
http://jrssa.org

Le JRS Asie du Sud est une des dix régions géographiques du Service Jésuite des Réfugiés, une organisation internationale catholique parrainée par la Compagnie de Jésus. Le bureau régional d'Asie Méridionale sert des réfugiés bhoutanais au Népal, des réfugiés sri-lankais dans l'Etat indien de Tamilnadu, et des personnes déplacées dans leur pays au Sri Lanka. Ces services comprennent notamment des services éducatifs, de formation professionnelle, des programmes économiques, ainsi que des services de soins médicaux, de soutien psychologique, de développement communautaire et d'aide d'urgence, et des centres pour handicapés.


Inde : des formations en compétences de vie aident les réfugiés à soutenir leurs familles

Okkur, 29 mai 2017 – Rishna n’avait que six mois quand ses parents, avec elle et ses deux frères plus âgés, ont fui Jaffna, au Sri Lanka, détruite par la guerre, et ont atteint les côtes de Dhanushkodi au Tamil Nadu, en 1990. 
>>>

Inde: les ONG et le gouvernement discutent des carences en matière de protection des jeunes réfugiés

New Delhi, le 28 décembre 2012 – En dépit des améliorations législatives en matière de protection des enfants en Inde, les jeunes réfugiés demeurent particulièrement vulnérables à divers types d'abus et de négligences. Tel est le sujet qui a été traité au cours d'une rencontre qui a eu lieu à la mi-décembre entre des Représentants du HCR, du gouvernement, des ONG et des défenseurs de droits humains.
>>>

Inde: Conférence sur les conséquences des migrations

Du 6 au 8 mars, le JRS Asie du Sud et l'Institut Social Indien de Bangalore ont organisé un séminaire de trois jours dans la cité de Bangalore sur les migrations forcées dans la région. Des universitaires, des intellectuels et des personnes travaillant sur le terrain auprès des réfugiés se sont retrouvés autour d'une série de questions étroitement mêlées les unes aux autres : la globalisation, la sécurité, les droits humains, la pauvreté, la discrimination basée sur le sexe, la dégradation de l'environnement et la prévention des migrations.
>>>

Inde: Protestation des réfugiés bhoutanais à la frontièr

Le 17 décembre, l’agence de presse Reuters a déclaré que quelque 60 personnes avaient été blessées lorsque la police indienne avait utilisé des matraques pour disperser des centaines de réfugiés bhoutanais vivant au Népal alors qu’ils tentaient d’entrer en Inde pour retourner au Bhoutan.
>>>





Australie
Cambodge
Indonésie

Singapour
Thaïlande
Ethiopie
Kenya
Sud Soudan
Ouganda
Belgium
Croatia
France
Germany
Greece
Hungry
Ireland
Italy
Macedonia
Malta
Portugal
Romania
Slovenia
Sweden
United Kingdom

Burundi
République démocratique du Congo
Colombie
Equateur
Venezuela

Jordanie
Liban
Syrie
Turquie
Afghanistan
Inde
Sri Lanka
Angola
Malawi
Afrique du Sud
Zimbabwe
Canada
États-Unis d'Amérique
Cameroun
République centrafricaine
Tchad