On Assignment
Welcome to On Assignment at Jesuit Refugee Service International Office. Here you can read in-depth accounts of the experiences of staff in the field as they reflect on the delivery of services and the accompaniment of refugees and other forcibly displaced persons.
Sur le terrain
Bienvenus à Sur le terrain, au Bureau international du Service Jésuite des Réfugiés. Ici, vous pourrez  lire des comptes rendus approfondis sur des expériences vécues par le personnel sur le terrain, qui reflètent la fourniture de services ainsi l'accompagnement de réfugiés et autres personnes déplacées de force.
Sobre el terreno
Bienvenido a Sobre el Terreno de la Oficina Internacional del Servicio Jesuita a Refugiados. Aquí encontrarás descripciones en profundidad de las experiencias del personal sobre el terreno a través de sus reflexiones sobre los servicios y el acompañamiento a refugiados y otras personas desplazadas por la fuerza.
Dal campo

Benvenuto nella sezione Dal campo dell'Ufficio Internazionale del Servizio dei Gesuiti per i Rifugiati. Qui trovi resoconti dettagliati delle esperienze dello staff nel lavoro sul campo, con riflessioni sui servizi offerti e sull’accompagnamento dei rifugiati e di altri migranti forzati.


Australie: dépersonnaliser les demandeurs d'asile ne se fait pas toujours dans un but de protection
25 mai 2016
Sydney, le 25 mai 2016 - En Australie, les conversations au sujet des demandeurs d'asile vont souvent de pair avec une certaine aliénation de ces personnes - des gens en chair et en os - dont les vies sont directement affectées. Ceux qui les connaissent n'emploient pas leurs vrais noms ou leurs vrais visages, par volonté de les protéger. Mais la dépersonnalisation des demandeurs d'asile ne se fait pas toujours dans un but de protection. Les personnes venues en quête de protection étant renvoyées vers d'autres pays pour formalités sont dérobées à la vue de la communauté australienne avec une assiduité stupéfiante pour le monde moderne.
Lire la suite >>>

Libye-Italie: l'autre itinéraire, une traversée de l'enfer
14 avril 2016
Catania, le 14 avril 2016 — «Plus jamais je ne retournerai en Somalie.» La ferme détermination de Yasmin de ne plus revenir dans son pays d'origine est plus que justifiée. Cette fille de 19 ans dut fuir pour échapper aux avances malvenues d'un membre du groupe terroriste Al-Shabbaab. Refuser n'est pas une option. «Quelqu'un d'Al-Shabbaab voulait épouser une de mes amies, et son père refusa. Père et fille furent tous deux exécutés.»
Lire la suite >>>

Europe: ma dernière chance
05 avril 2016
Athènes, le 5 avril 2016 — Les réfugiés qui bravent de terrifiants périples dans leur fuite de la mort méritent que l'on salue leur courage. Je fus frappée par cette pensée au cours des dernières semaines durant lesquelles j'en rencontrai de grands nombres au cours de leur traversée des Balkans pour trouver l'asile en Europe. Et tout spécialement lors de ma rencontre avec Qusaï, à qui il a bien fallu une dose supplémentaire de courage pour prendre une série de choix risqués malgré sa vulnérabilité toute particulière.
Lire la suite >>>

Mondial: «Personne ne nous dit bonjour» - une histoire de quatre femmes syriennes
01 avril 2016
Rome, 1er avril 2016 – Mary, Miriam et Edith sont trois sœurs de Damas. Elles ont vécu en Italie pendant un an et demi. Leur mère est arrivée il y a six mois. Mais maintenant elles veulent rentrer malgré les dangers de la Syrie. «La vie est comme un film,» a dit la mère. «Maintenant nous sommes bloquées comme si nos vies s'étaient arrêtées Nous n'avons que des souvenirs. C'est comme regarder un film de nos vies.»
Lire la suite >>>

Europe: écoutez leur histoire
16 mars 2016
Lesbos, Grèce, 16 mars 2016 - "Personne ne se donne la peine d'écouter leur histoire." Par ces mots, Iva, jeune Croate travaillant pour le Service Jésuite des Réfugiés (JRS), formule clairement une préoccupation majeure de ce qu'on appelle la crise migratoire en Europe.
Lire la suite >>>

Grèce: un espoir qui n'a pas de frontières
23 février 2016
Lesbos, Grèce, 23 février 2016 – C'est leur véritable soulagement et leur espoir qui frappent le plus, davantage encore que leur téméraire courage, le danger et les privations de leur voyage, ainsi que leurs terribles expériences. Il me semble que dès qu'ils mettent le pied sur le littoral européen, beaucoup de réfugiés sentent que la liberté est finalement à leur portée: libres de la peur, de la répression, de la guerre, de la forte pauvreté et du total manque de perspectives apportée par quelques-uns de ces motifs ou eux tous .
Lire la suite >>>

Cambodge: migration mélangée, protection pour tous
02 février 2016
Siam Reap, 2 février 2016 – «Je crois profondément que la conséquence de la miséricorde de la charité et de l'amour c'est la justice» a dit Sœur Denise Coghlan RSM, Directrice du Service Jésuite des Réfugiés (JRS) Cambodge.
Lire la suite >>>

Iraq : une histoire de deux femmes
01 février 2016
Erbil, région Kurdistan de l’Iraq, 1er février 2016 – Dans la salle des manifestations du Centre communautaire d’Ozal du Service Jésuite des Réfugiés (JRS), deux femmes, Fidá et Souad sont assises en souriant tandis qu’elles écoutent attentivement la psychologue qui donne une conférence dans le cadre des sessions de conscientisation portant sur la gestion du stress. Ces sessions sont offertes à environ 40 femmes qui vivent à Ozal, un grand ensemble résidentiel dans le nord de l’Iraq, où habitent environ 1700 familles de déplacés dans leur propre pays.
Lire la suite >>>

Liban: faire sortir tous les enfants des listes d’attente
12 octobre 2015
Jbeil, 12 octobre 2015 – «Les enfants [syriens] se battaient quand ils jouaient. C’était tout ce qu’ils connaissaient» a dit Catherine Mora, une réfugiée syrienne et enseignante au centre JRS à Jbeil. Pourtant, en un an, Catherine a vu que ces enfants ont drastiquement changé. Après seulement deux sessions au JRS, les enfants avaient appris à s’occuper d’eux-mêmes et les uns des autres.
Lire la suite >>>

Ouganda: l'éducation des jeunes enfants favorise l'intégration
08 juin 2015
Kampala, le 8 juin 2015 – En dépit de l'importance de l'éducation préscolaire pour leur développement cognitif, social et émotionnel, l'extrême pauvreté et la discrimination gênent le développement de millions d'enfants. Ceci est particulièrement vrai pour les enfants réfugiés. Et pourtant, il est un fait avéré que l'accessibilité des jeunes enfants à l'éducation préscolaire peut faire des merveilles.
Lire la suite >>>

Afrique du Sud: xénophobie – un crime contre l'humanité
05 juin 2015
Johannesburg, 5 juin 2015 – Le spectre hideux de la xénophobie se manifeste à nouveau dans le pays. Les médias et la dénégation de la part des leaders ont dépeint ces attaques comme des actes criminels. C'est une thèse difficile à soutenir mais il y a une part de vérité: une attaque contre les étrangers en Afrique du Sud est effectivement une attaque contre les sud-africains et c'est criminel.
Lire la suite >>>

France: dans la frontière
05 juin 2015
Paris, 5 juin 2015 – Reporters sans frontières (RSF) nous annonce vers midi qu'elle n'a pas de nouvelles d'un journaliste syrien qui devait arriver à Marseille. J'apprends de la police qu'il est retenu en zone d'attente à l'aéroport; il n'a pas encore passé la frontière. Je vais lui rendre visite et je m'aperçois qu'il doit être réembarqué dans la soirée.
Lire la suite >>>

Europe: un sujet des plus brûlants: la mort des migrants en Méditerranée
22 mai 2015
Nairobi, le 22 mai 2015 – La tragédie récurrente des migrants qui se noient en Méditerranée ramène le spectre du commerce transatlantique des esclaves, a déclaré Agbonkhianmeghe E. Orobator, un jésuite nigérian. La révulsion que nous éprouvons face au commerce des esclaves devrait être la nôtre face à cette crise du monde moderne, et devrait influencer notre réponse, qu'elle soit en paroles ou en action.
Lire la suite >>>

Syrie: Des «volontaires de la famille du JRS» à Alep
08 mai 2015
Bruxelles, le 8 mai 2015 – Avant que n'éclate le conflit en Syrie, le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) dirigeait un certain nombre de petits projets destinés à aider les Iraquiens réfugiées à Alep, Damas et Homs. Des personnes d'origines ethniques et de religions différentes se retrouvaient dans les centres du JRS. Tandis que les communautés syriennes coexistaient de manière pacifique, un certain nombre de personnes avaient le sentiment d'une distance entre elles, une sorte de barrière invisible. En 2011, lorsque la violence a éclaté en Syrie, ces centres ont subi des transformations profondes.
Lire la suite >>>

Afrique Orientale: la protection des enfants renforcée à travers des projets
05 mai 2015
Nairobi, 5 mai 2015 – Ayaan* est la première de sa classe. Née de réfugiés somaliens à Nairobi, elle espère devenir chirurgienne, plus tard. Toutefois, l'année dernière, pendant quelques mois, elle a dû interrompre ses études après avoir été intimidée, menacée et battue par des jeunes hommes de sa communauté.
Lire la suite >>>

Italie: l'hospitalité favorise la réconciliation
24 décembre 2014
Rome, le 24 décembre 2014 – En accompagnant les réfugiés, nous sommes appelés à leur permettre de se sentir vraiment accueillis à travers des gestes concrets de solidarité, afin qu'ils puissent trouver un lieu où se sentir chez eux, où ils ne seront plus des étrangers. Dans sa lettre au JRS à l'occasion de son 30ème anniversaire, le Supérieur Général des jésuites, Adolfo Nicolás SJ, a préféré regarder non pas aux «choses accomplies» mais à l'«entrelacement de nombreuses amitiés durables et de partenariats dans la mission» tissés au fil des années.
Lire la suite >>>

Colombie: «les blancs ne pleurent pas pour les noirs»
17 décembre 2014
Buenaventura, le 17 décembre 2014 – Luis Fernando Gómez Gutiérrez décrit son expérience profondément émouvante d'accompagnement d'une communauté afro-colombienne à Buenaventura, en Colombie. S'inspirant de la célébration chrétienne de trois jours de la mort et de la résurrection de Jésus, il réfléchit à la façon dont l'accompagnement humble du JRS des communautés en crise peut être un signe réel de l'amour puissant de Dieu, à travers lequel nous sommes invités à découvrir la vie, même au milieu de la tragédie et de la mort.
Lire la suite >>>

Afrique de l’Est: si le Peuple de Dieu se déplace, l'Église se déplace
10 décembre 2014
Nairobi, le 10 décembre 2014 – De différentes manières, l'église a toujours été proche des personnes en déplacement. Pour les premières communautés chrétiennes, l'hospitalité était une attitude et une façon de vivre fondamentales. À travers les siècles, les foyers ont offert un abri aux voyageurs et aux pèlerins, avec une attention spéciale pour les personnes vulnérables. Aujourd'hui, le ministère auprès des réfugiés est un domaine missionnaire clé, où la Bonne Nouvellede l'amour et de la compassion de Jésus est proclamée. Rappelant le commentaire illuminant du fondateur du JRS Pedro Arrupe, «Si le Peuple de Dieu se déplace, l'Église se déplace», Agbonkhianmeghe Orobator meten lumière l'étroite relation entre l'église et les personnes déplacées. Dieu n'abandonne pas son peuple: mêmedans l'exil, il est présent, les accompagnant tout au long du chemin.
Lire la suite >>>

Afrique: acccompagner les réfugiés dans l'Eucharistie
03 décembre 2014
Agulupi, Kakuma, Makhado,, le 3 décembre 2014 – Basée sur ses années de travail pastoral en Ouganda, en Afrique du Sud et au Kenya, la réflexion de Gary Smith décrit de manière vibrante comment la célébration de l'Eucharistie peut être un acte d'accompagnement des réfugiés chrétiens. En célébrant la messe dans les contextes où vivent les réfugiés – avec des chants et des danses, du théâtre et des dialogues – la Bonne Nouvelle de l'Évangile est révélée, la foi s'exprime et le peuple de Dieu est accompagné. De même, les membres chrétiens du JRS trouvent dans l'Eucharistie l'accompagnement dont ils ont besoin pour continuer à être présent et à soutenir les communautés de réfugiés qu'ils servent.
Lire la suite >>>

Sud-Soudan: l’accompagnement pastoral comme signe de la présence de Dieu
19 novembre 2014
Lobone, le 19 novembre 2014 – La foi joue un rôle central dans l'expérience des réfugiés. Ignorer cette réalité équivaudrait à ignorer l'énorme potentiel de la foi pour aider les réfugiés à surmonter avec résilience les épreuves auxquelles ils font face, et à regarder au-delà du présent vers un futur d'espérance. Tout en respectant la foi de tous les réfugiés, le JRS offre des services pastoraux aux réfugiés catholiques en réponse à leur besoin, parallèlement aux autres services. Richard Dwyer explique que pour de nombreux réfugiés, la présence d'un prêtre est un symbole et un signe tangible de la présence de Dieu.
Lire la suite >>>

Ethiopie: Au service des réfugiés dans la Corne de l'Afrique
13 novembre 2014
Dollo Ado, le 14 novembre 20104 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a noté qu'en Ethiopie, au cours de l'année 2013, la «population relevant de ses compétences» est passée de 379.000 à 436.000 personnes. La plupart de ces réfugiés vit dans les camps situés dans la région de Dollo Ado, une région désertique proche de la frontière avec la Somalie et le Kenya. La plupart d'entre eux tentent de survivre dans les camps, y compris au péril de leur vie. Et pourtant, en améliorant l'éducation et les moyens de subsistance on pourrait offrir aux jeunes l'espoir d'un avenir meilleur.
Lire la suite >>>

Nairobi: amis dans le Seigneur
12 novembre 2014
Nairobi, le 12 novembre 2014 – Atsu Andre Agbogan réfléchit concrètement à sa propre expérience avec les équipes du Le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) sur le terrain et, de son point de vue de responsable des ressources humaines, il souligne l'importance de l'accompagnement au sein des équipes du JRS. Il incite tout le monde au JRS – aussi bien les membres des équipes que les responsables – à considérer l'accompagnement comme un processus de travail commun en tant qu'équipe, où l'un complète l'autre, s'efforçant de trouver des solutions aux problèmes et d'offrir un soutien mutuel dans le but d'accomplir la mission du JRS.
Lire la suite >>>

Mexique: la présence et l’écoute sont importante
05 novembre 2014
Mexique, le 5 novembre 2014 – Notre travail au Le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) nécessite que nous apportions des habilités, des connaissances et des compétences professionnelles dans notre service avec les réfugiés. En prenant exemple sur Jésus comme compagnon compatissant des pauvres et des marginalisés, Anne-Elisabeth de Vuyst offre des suggestions stimulantes sur la façon d'améliorer l'accompagnement, comme: apprendre à écouter, être disponible et apprendre à recevoir aussi bien qu'à donner.
Lire la suite >>>

Jordanie: vvre à l’ombre de la crise syrienne
24 septembre 2014
Amman, le 24 septembre 2014 – Après avoir déambulé dans un dédale de sentiers bordés d'échoppes de mécaniciens débordantes d'ouvriers, dont un grand nombre d'enfants, nous avons vu émerger une petite maison de briques rouges au fin fond des collines d'Amman.
Lire la suite >>>

États-Unis: contribuer à la guérison du monde
04 septembre 2014
Soacha xx septembre 2014 – Compassion, espérance, justice, hospitalité... les valeurs clés qui sous-tendent l'accompagnement que nous offrons aux réfugiés sont communes aux différentes religions du monde. Dans la réflexion suivante, SHAINA ABER s'inspire de sa tradition juive pour décrire la façon dont l'élément de l'accompagnement de la mission du JRS englobe bon nombre de ses plus profondes valeurs religieuses. Réfléchissant à ses origines familiales et au temps qu'elle a passé au JRS, Shaina affirme que nous contribuons à la guérison de notre monde en étendant notre compassion et notre amitié aux personnes qui ont grandement souffert. Même quand nous connaissons des moments de profond désespoir, nous sommes confrontés au défi de reconnaître la présence du Divin dans la volonté de survivre des réfugiés et dans leur capacité à ouvrir leurs cœurs à la bonté et à l'amour.
Lire la suite >>>

États-Unis: hospitalité jésuite?
28 août 2014
Boston, le 28 août 2014 – JAMES KEENAN offre une réflexion théologique sur l'hospitalité. Le concept jésuite d'hospitalité, unique peut-être, est caractérisé moins par l'endroit où nous vivons que par ce que nous faisons. Le JRS, comme la Compagnie de Jésus, vit et travaille là où il y a des personnes dans le besoin. Nos voyages en long et en large comme JRS pour répondre aux personnes dans le besoin est en soi un acte d'hospitalité. Nous sommes appelés à offrir un foyer à ceux «qui ne trouvent pas de lieu où vivre dans ce monde».
Lire la suite >>>

Afrique du Sud: une réciprocité qui prend vi
21 août 2014
Johannesburg, 21 août 2014 – DAVID HOLDCROFT plaide avec conviction en faveur d'une implication significative des réfugiés dans la planification et le suivi des projets du JRS. Alors seulement nos services répondront réellement aux besoins et seront efficaces. Toutefois, sa prémisse fondamentale est encore plus importante: David dit qu'il a senti une relation authentique avec les réfugiés quand il n'avait rien à offrir et n'avait pas la possibilité de les aider. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était les accompagner, «demandant pardon en silence à la personne que j'étais sensé aider». Ses conversations avec les réfugiés, cependant, lui ont appris beaucoup sur leurs besoins. Établissant un lien crucial entre l'accompagnement et le service, David conclut que le JRS saisit le vrai sens du service et le cœur de sa mission seulement à travers un accompagnement authentique.
Lire la suite >>>

Indonésie: une rencontre toujours riche d'apprentissage mutuel
14 août 2014
Bogor, le 14 août 2014 – «S'il vous plait, ne nous oubliez pas.» Je me rappelle encore ces mots qu'un jeune détenu m'a dit en 2009, à la fin de ma première visite dans un centre de détention pour immigrés en Indonésie.
Lire la suite >>>

Démocratique du Congo: loin des yeux, loin du coeur
07 août 2014
Masisi, le 7 août 2014 – Dans son poignant récit, INÉS OLEAGA montre comment l'accompagnement des personnes déplacées de force peut être une façon très concrète de les protéger et de leur montrer qu'elles n'ont pas été oubliées de tous, malgré les preuves du contraire. La présence des membres de l'équipe du JRS peut prévenir des atrocités parce que les réseaux de communication du JRS mettent en lumière les abus qui ont lieu et qui autrement ne seraient pas connus par l'opinion publique internationale.
Lire la suite >>>

Etats-Unis: réflexions depuis la frontière méridionale
22 juillet 2014
El Paso, le 22 juillet 2014 – Le Père Peter Balleis SJ, directeur international du JRS, a visité le Programme d'Aumônerie du Service Jésuite des Réfugiés des Etats-Unis du centre de Détention situé dans la ville frontière d'El Paso, au Texas. Il réfléchit sur l'expérience qu'il a faite auprès du personnel, des migrants clandestins et des demandeurs d'asile détenus dans les locaux du Service de Traitement des demandeurs d'asile d'El Paso.
Lire la suite >>>

Colombie: je demande pardon à mon fils
09 juillet 2014
Bogota, le 9 juillet 2014 – «Combien de fois ai-je demandé pardon à mon fils, combien de fois ai-je pleuré avec lui... et combien de fois seul aussi. Comme je me suis trompé ! Je pensais qu'en prenant les armes j'aurais laissé à mon fils un pays meilleur. Mais maintenant je me rends compte que rien n'a changé. La même violence et la même injustice structurelle ont continué tout au long de ces années de lutte armée. Tant de morts, et pour quoi? Et maintenant je suis là en prison, pour les crimes que j'ai commis quand j'étais guérillero.»
Lire la suite >>>

Syrie: nous pouvons encore donner de notre temps aux autres
23 janvier 2014
Damas, 23 janvier 2014- Je travaille avec le JRS à Damas depuis environ neuf mois, comme coordinateur des visites à domicile. Nous avons sept équipes qui visitent les familles chaque jour. Elles évaluent les besoins de chaque famille, et nous sommes en mesure d'identifier les familles qui ont le plus besoin d'aide, ou si elles ont besoin d'une assistance particulière – médicale et autre.
Lire la suite >>>

Croatie: le don d'une amitié durable
20 janvier 2014
Zagreb, 20 janvier 2014 – "J'ai plus de 50 ans mais je me sens orphelin sans le père Kušan". Stjepan Kušan SJ est mort en avril 2013 à l'âge de 69 ans, dont 51 passés dans la Compagnie de Jésus. Ce message vient de Milan, un Croate qui était dévoué à Stjepan. Milan avait été soldat pendant les horribles guerres dans les Balkans dans les années quatre-vingt-dix.
Lire la suite >>>

Royaume-Uni: atténuation des politiques gouvernementales dommageables à l'encontre des migrants détenus
03 octobre 2013
Londres, le 3 octobre 2013 – Au cours d'une récente conversation avec un collègue allemand j'ai appris que les tribunaux avaient récemment reçu le contrôle de la détention des demandeurs d'asile, ce qui a considérablement réduit le nombre de personnes placées en détention. Ceci représente un changement par rapport aux pratiques courantes au Royaume-Uni; dans ce pays la décision de placer les demandeurs d'asile de détention relève des fonctionnaires sans que la justice ait son mot à dire. Autre point important: il n'y a aucune limite au temps de rétention administrative dans ce pays, en dépit de l'impact sur la santé des demandeurs d'asile.
Lire la suite >>>

Tchad: la rencontre de deux mondes
12 août 2013
Goz Beida, 12 août 2013 - Je suis arrivée à Goz Beida, dans l'est du Tchad, en septembre 2011 pour coordonner un projet du JRS de soutien aux écoles primaire pour les enfants déplacés. Le fait de me trouver dans un pays musulman est devenu rapidement une évidence. Les femmes sont toutes voilées; les salutations et les échanges sont parsemés de Amdullah! (Grâce à Dieu), Allebakhit! (Dieu te bénisse), Inchallah! (Si telle est la volonté de Dieu).
Lire la suite >>>

Genève: la centralité de la foi
24 mai 2013
Genève, 20 mai 2013 - Reconnaître que la foi joue un rôle-clé dans l'expérience des réfugiés est essentiel pour offrir une protection. Tout le monde a été d'accord avec cette vérité au cours du dialogue sur la foi et la protection organisé par le HCR à Genève en décembre 2012, où ont été analysés la centralité de la foi pour les réfugiés, les points forts et les défis que rencontrent les organisations confessionnelles ainsi que leurs liens avec les autres acteurs humanitaires. Toutefois, l'agence de l'ONU a reconnu la nécessité d'accroître sa propre "connaissance sur la foi" et a annoncé des actions en vue d'approfondir sa compréhension de tous ces éléments.
Lire la suite >>>

Tout ce qui n'est pas donné est perdu
10 janvier 2013
Chennai, 10 janvier 2013 – Pierre Ceyrac SJ est décédé le 30 mai 2012 à Chennai, à l'âge de 98 ans. Pierre travailla avec le JRS dans les camps de réfugiés cambodgiens en Thaïlande depuis le début des années 1980, depuis le début du JRS. Quand Le Père Pierre mourut, un ancien membre du JRS a écrit, «une ère de compassion sans frontières s'achève».
Lire la suite >>>

Colombie: entre la vie et la mort
27 décembre 2012
Buenaventura, 27 décembre 2012 – Premier jour... 29 juin 2008: Un merveilleux dimanche après-midi. Les enfants couraient dans toutes les directions possibles sur les terrains de football du district de San Francisco à Buenaventura, Valle del Cauca. Hommes et femmes s'affairaient à préparer des activités pour célébrer la vie de la communauté, avec de la musique, des chants et des rires. C'était une occasion: la conclusion d'un processus intensif d'échange d'idées afin d'identifier des moyens de vivre dans un tel environnement.
Lire la suite >>>

Jordanie: Lorsque l'éducation dépasse le simple apprentissage
15 octobre 2012
Amman, le 15 octobre 2012 – Pendant huit mois, Grace Benton, une ancienne bénévole du JRS, a travaillé dans une équipe de bénévoles pour proposer aux réfugiés et à leurs enfants le soutien dont ils avaient besoin pour construire leur avenir. Les progrès ont été constants ; et elle a vite compris que les résultats concernaient bien plus que l'apprentissage en matière académique, ils concernaient la construction de la communauté et la sécurité des réfugiés.
Lire la suite >>>

République Démocratique du Congo (RDC): Au nord Kivu, des vies sont en balance
28 février 2012
Nord Kivu, le 28 février 2012 – Emmanuel Mirimo Mateene avait une petite maison et un lopin de terre agricole. Il menait une vie paisible et il lui était relativement facile de nourrir sa famille. Mais c'était avant la guerre qui a ravagé la République Démocratique du Congo.
Lire la suite >>>

Equateur: Des réfugiés colombiens invisibles, discrimination et avenir incertain
02 février 2012
Quito, le 2e février 2012 – Javier Gonzales apprenait son fils Miguel âgé de neuf ans à jouer aux échecs, lorsque Rosa, la mère de ce dernier, interrompit leur partie pour lui demander ce qui s'était passé à l'école ce jour-là.
Lire la suite >>>

Equateur : les effets du conflit colombien affligent les femmes réfugiées
15 novembre 2010
Quito, 11 novembre 2010 - Je suis hanté par la visite de notre délégation à la ville frontière de Lago Agrio, en Equateur, hanté par les histoires de désespoir de la population de réfugiés, hanté par le manque de sécurité offerte aux résidents, hanté par le manque de présence de l'Etat civil et le manque de présence de l'ONU aux côtés de l'UNHCR, hanté par les abus subis par les personnes de la main de groupes armés colombiens, de la police locale et même de militaires équatoriens.
Lire la suite >>>

République Démocratique du Congo : construire des écoles, apporter de l'espoir
03 septembre 2010
C'est toujours un moment de bonheur quand l'heure est venue d'accompagner les réfugiés qui rentrent chez eux après des années d'exil. Pendant près de dix ans, le JRS s'est occupé de réfugiés congolais que la guerre avait poussés hors de leurs foyers, de la République Démocratique du Congo jusqu'au camp Mwange, dans le Nord de la Zambie. Même si le camp n'était pas loin de la frontière entre les deux pays, le conflit en cours en RDC ne permettait pas le retour.
Lire la suite >>>

République Démocratique du Congo : indicateurs de qualité de l'accompagnement du JRS
18 juin 2010
Bujumbura, 18 juin 2010 – ‘Qualité' et ‘impact' sont devenus des mots-clés dans le langage humanitaire. S'il est facile de discuter de ces questions, il est moins facile d'évaluer la qualité de notre travail. C'est plus simple d'apprécier la quantité de services que nous procurons : le nombre d'écoles construites, de livres distribués, d'enfants allant à l'école. Mais quand nous parlons d' ‘accompagnement' – le premier mot de la mission du JRS – il est plus complexe d'évaluer la qualité.
Lire la suite >>>