visualisez toutes les campagnes


Avin (hijab rose) et d'autres filles dans les cours de coiffure organisés par le Centre (Kristóf Hölvényi / Le Service Jésuite des Réfugiés)

Erbit 1 Avril 2017 - Avin a tourné le dos à la haine et à la violence, dont sa famille et elle-même ont fait l’expérience pendant une bonne partie de la guerre en Syrie depuis 2011. Avin est née et a grandi dans la ville kurde de Qamishlo dans le nord-est de la Syrie, non loin de la frontière de la Turquie. Ces dernières années ont été très difficiles pour les habitants de la ville. 

Pour Avin et sa famille, le manque de sécurité et de paix ne leur a pas donné d’autre choix que de chercher refuge à Erbit, en Iraq. Ils s’y sont finalement rendus en 2014, après avoir fui de Syrie avec grandes  difficultés. Maintenant, la famille s’est établie à Peresh, une banlieue d’Erbit. 

Le Service Jésuite des Réfugiés en Iraq (JRS) a servi et accompagné les déplacés internes iraquiens, ainsi que de nombreux réfugiés syriens à travers des programmes du JRS. 

Un jour, les membres de l’équipe JRS de visite aux familles se sont rendus chez Avin et sa famille. Ils ont expliqué à Avin en quoi consiste le projet Ozhal ainsi que les autres programmes effectués  au Centre. Un de ces programmes est un cours de coiffure, qui est très populaire. 

Avin s’est empressée à s’inscrite à ce cours de coiffure. En janvier 2017, elle a commencé à le suivre au Centre. Comme elle apprenait  rapidement et était désireuse de connaître ce métier, Avin a déjà ouvert un salon de coiffure dans sa maison pour femmes et jeunes-filles. De cette manière, elle aide sa famille dont le revenu est maigre et s’adonne à une activité qu’elle aime beaucoup. 

Avin a exprimé sa reconnaissance « pour m’avoir donné la possibilité et la motivation d’apprendre quelque chose d’utile et de pouvoir aider ma famille.?»? 

Elle regarde de l’avant pour un demain d’espoir, souhaitant que son travail dans le domaine de la coiffure et des soins de beauté puisse abattre les barrières et les divisions et aider tangiblement à mettre des ponts entre les personnes. 

Hussein Zadeh (JRS Iraq)