visualisez toutes les campagnes


(JRS/Albert González Farran)

Jamman, 26 juin 2017 - Je m'appelle Titus, je suis de Jammam, je suis venu à Huffra à cause du conflit entre l'opposition et l'armée dans la région de Jammam en 2015. Quand je suis arrivé ici, le JRS a pris la décision d'établir un Espace temporaire d'apprentissage, pour nous, déplacés internes. J'ai finalement rejoint cette initiative comme enseignant. 

J'aime enseigner. Je veux aider les enfants à s'instruire sur le monde. Avant, ils ne savaient ni lire ni écrire, ni même s'asseoir ensemble. Maintenant, leurs savoirs en lecture et écriture progressent et ils ont appris à partager les uns avec les autres. Pour les enfants, l'école est aussi importante pour apprendre sur eux-mêmes. Ils apprennent la différence entre le bien et le mal, à parler d'autres langues, et de comprendre sur la sécurité dans leur pays pour qu'ils puissent comprendre leur situation. Les compétences qu'ils acquièrent les aideront à avoir un meilleur avenir. Ils se rappelleront de la personne qui a été leur professeur et comment cela les a aidés à être qui ils sont devenus. S'il n'y a pas d'enseignants, il n'y aura pas de ministres, de médecins, de pilotes, de leaders. 

Je suis honoré de faire partie du JRS parce que le JRS nous a aidés dès notre arrivée. Les membres de l'équipe nous ont accompagnés et ont établi des classes temporaires. Ils nourrissent nos enfants, instruisent notre peuple, apportent des ballons pour que les enfants puissent jouer, et aident les enfants handicapés. 

L'année dernière, le JRS m'a donné la possibilité de suivre la formation pour enseignants à Banshulgo. Cela m'aide maintenant à planifier et développer mes cours, ce qui était très difficile pour moi au début. J'aide aussi mes collègues à l'école avec quelques compétences sur l'enseignement que j'ai apprises. J'ai bien aimé cette formation et ces moments passés avec les autres enseignants qui y étaient aussi impliqués. 

Titus, enseignant TLS Huffra