Ce site utilise les types de cookies suivants: navigation / session et analytique aussi de tiers. En cliquant sur "Plus d'informations", vous affichez les informations étendues sur les types des cookies utilisés et vous pouvez choisir de les autoriser ou non en naviguant sur le site.
PLUS D'INFORMATIONS
x

visualisez toutes les campagnes


Des diplômés du Centre de qualification de Pretoria célèbrent leur réussite. (JRS)

Johannesburg et Pretoria, 3 août 2018 – Ce mois, le JRS Afrique du Sud a célébré la remise des diplômes de 221 réfugiés et demandeurs d’asile du Centre Arrupe de qualification pour femmes  et du Centre de qualification de Pretoria. 

Les femmes et les hommes qui se sont diplômés ont complété cinq mois de fomation dans la discipline choisie et ont reçu des matériaux pour commencer leurs propres activités. Leurs cours d’études comprenaient couture, pâtisserie, cosmétologie, maquillage, coiffure, connaissances en informatique, et anglais. 

La remise des diplômes du Centre de qualification Arrupe pour femmes a été une célébration joyeuse. Plus de 100 diplômées ont applaudi avec enthousiasme l’une pour l’autre, ont dansé, et ont reçu leurs certifications avec des sourires orgueilleux et des expressions de reconnaissance pour Dieu, le JRS, et leurs enseignants. 

« Avant de venir au Centre Arrupe, je ne parlais pas anglais. Maintenant je peux subvenir à mes besoins et quitter ce lieu avec confiance en moi » a dit une représentante des étudiantes du cours d’anglais. Une autre étudiante du cours de pâtisserie a dit que « en plus de nos qualifications en pâtisserie, nous sommes renforcés par la connaissance de la gestion d’entreprise pour produire un revenus pour nos familles. » Il y avait un sentiment d’espoir et d’ambition parmi les étudiantes pour appliquer leurs nouvelles compétences et pour subvenir à leurs propres besoins et à ceux de leurs familles. 

A la remise des diplômes du Centre de qualification de Pretoria, l’énergie de la célébration était dans l’air. Les étudiants de couture ont montré leur travail, y compris une robe de mariée et une robe de demoiselle d’honneur. Beaucoup de diplômés ont exprimé leurs sentiments de reconnaissance et détermination. « Merci de nous avoir donné cette opportunité, de nous avoir donné de l’espoir. Quand nous sommes arrivés ici, nos vies n’avaient aucune direction, mais maintenant nous avons un chemin à parcourir », a dit un étudiant d’informatique.  

Une intervenante invitée, Madame Michele Mangwaro, une réfugiée du Zimbabwe qui dirige sa propre entreprise de soins et de beauté, a prononcé des paroles efficaces et stimulants en faveur des nouveaux diplômés. Elle a poussé les femmes et les hommes à identifier leurs valeurs et leurs motivations pour « se regrouper, reconstruire, et se repositionner pour aller de l’avant. » Les étudiants ont répété ses mots courageux : « Il ne faut jamais se rendre.» 

Ces femmes et hommes entreront dans leur communauté armés avec les compétences, les matériaux et une confiance retrouvée pour obtenir l’autonomie financière.