Ce site utilise les types de cookies suivants: navigation / session et analytique aussi de tiers. En cliquant sur "Plus d'informations", vous affichez les informations étendues sur les types des cookies utilisés et vous pouvez choisir de les autoriser ou non en naviguant sur le site.
PLUS D'INFORMATIONS
x

visualisez toutes les campagnes


Des joueurs des deux équipes et des jeunes de la communauté, se réunissent après le mach de football pour la paix.

Yambio, 10 août 2018 – Imaginez un monde où le sport est utilisé pour résoudre des conflits plutôt qu’installer de la violence. C’est une considération simplement désirable ? Pas du tout. Un projet du Service Jésuite des Réfugiés (JRS) Yambio au Soudan du Sud en a fait une réalité. La ville de Yambio et la zone qui l’entoure ont été témoins de conflits et violence depuis fin avril, causés par les combats entre des groupes rebelles armés et les forces gouvernementales. Cela a porté à des déplacements de la population locale. Actuellement, cette population est d’environ 178.000 personnes déplacées dans la région.

En juin, une grande foule de plus de 1000 personnes, avec de nombreux jeunes garçons et filles, des jeunes et aussi des moins jeunes, se sont rassemblées au parc S.Mary à Yambio pour assister à un match de football entre les deux écoles secondaires de la ville, Abangite College et King’s College. Le match était surnommé Unity EC contre Peace EC.

Même si la manifestation était prévue pour rapprocher les jeunes des communautés, elle n’a pas été seulement un amusement et des jeux. Pendant un partie du temps, des participants se sont engagés comme acteurs de paix avec des organisations de Yambio. Les participants ont notamment appris sur les causes de conflit, les théories du changement, et sur l’importante d’écouter et de communiquer effectivement, les défis en cette matière dans leur propre communauté, et sur de majeures valeurs comme l’amour et le pardon. En outre, il a été demandé aux jeunes d’être ambassadeurs de paix et de répandre ces messages dans leurs communautés.

Après le match, la réaction a été extraordinairement positive. « Je suis content d’être venu écouter le message de paix Comme jeunes, nous avons besoin d’être à l’avant pour aider notre communauté à trouve la paix. Nous devons aussi fuir les comportements criminels et participer aux activités de développement pour la croissance de notre pays » a dit un des participants.

Le coordinateur du programme JRS de paix, M.Benjamin Matondoa, a dit que le match avait été organisé en collaboration avec Arise Social-cultural Foundation (ASF), une ONG locale. « Le rassemblement de personnes aujourd’hui a montré que nous sommes décidés à apporter la paix à Yambio et au Soudan du Sud. La manifestation a également montré que des jeunes peuvent se mobiliser et promouvoir la paix dans la communauté » a-t-il dit.

JRS Yambio reconnaît que le sport est un puissant outil pour les liens et rapports sociaux ainsi que pour promouvoir des idéaux de paix, fraternité, solidarité, non-violence, tolérance et justice. Dans une situation d’après-conflit, le sport a la capacité de rapprocher les personnes.

La réalisation d’une nation pacifique peut commencer même par un très petit pas en avant : par un match de football, et la détermination de construire un meilleur avenir pour tous.