visualisez toutes les campagnes


Des enfants déplacés dans leur pays, à Maban, Soudan du Sud (Angela Wells/Service Jésuite des Réfugiés).

Kampala, 15 décembre 2016 – En ce troisième anniversaire de l'éclatement de la violence au Soudan du Sud en 2013, le Bureau du Premier Ministre du gouvernement de l'Ouganda, six organisations des Nations-Unies et onze organisations humanitaires en Ouganda appellent le monde à mettre fin à la souffrance des Soudanais du Sud.

Avec 527.472 Sud-soudanais réfugiés qui ont fui en Ouganda au cours de ces trois dernières années, y compris plus de 338.000 depuis juillet seulement, il est d'importance vitale que la communauté internationale s'unisse pour soutenir les organisations humanitaires qui donnent une aide vitale à ceux qui ont été forcés de fuir leurs foyers, et agissent activement pour trouver une solution au conflit.

Des milliers de personnes continuent à fuir le Soudan du Sud pour l'Ouganda chaque jour, 64% desquels sont des enfants et adolescents de moins de 18 ans, en laissant derrière eux des histoires d'horrible violence. Les réfugiés rapportent que des groupes armés qui opèrent dans la région équatoriale attaquent des villages tuant des civils, brûlant totalement des maisons, violant des femmes et des jeunes-filles et kidnappant des jeunes hommes et des garçons. On dit que les gens sont empêchés d'utiliser les principales routes d'accès du Soudan du Sud, ce qui oblige beaucoup à passer par la brousse des journées entières, parfois sans trouver de la nourriture ni de l'eau. Les nouveaux arrivés rapportent que les semaines et les mois prochains ils s'attendent à ce que des milliers de personnes suivent en Ouganda.

Les nouveaux arrivés reçoivent un abri, de la nourriture, de l'eau et un environnement où ils peuvent vivre en sécurité; toutefois, la réponse humanitaire aux réfugiés sud-soudanais en Ouganda continue à rencontrer des difficultés significatives dues au fort sous-financement chronique. Actuellement, seulement 36% des 251 millions de US $ nécessaires pour 2016 ont été reçus. Cela crée des vides significatifs dans la réponse qui risquent de compromettre les capacités des organisations humanitaires de fournir de l'aide d'importance vitale et des services de base.

Au mois d'août cette année, un nouveau campement a été ouvert à Bidibidi, district de Yumbe, pour installer les milliers de nouveaux arrivés. Au cours de quelques mois, les organisations humanitaires ont transformé les terrains de brousse de Bidbidi en une des zones hébergeant des réfugiés parmi les plus grandes du monde.

L'Ouganda continue à montrer une remarquable générosité et hospitalité envers les réfugiés sud-soudanais alors que le pays héberge actuellement le plus grand nombre de réfugiés dans son histoire et reçoit deux autres influx de réfugiés, de la République Démocratique du Congo et du Burundi. L'Ouganda a laissé ouvertes ses frontières pour permettre aux réfugiés d'atteindre la sécurité et, comme partie de son approche concernant le campement, ils leur fournissent du terrain pour construire de nouvelles maisons et cultiver la terre. Les réfugiés en Ouganda bénéficient d'une série de droits et libertés, ce qui leur permet d'obtenir un emploi, de démarrer des commerces et de contribuer positivement à l'économie de leur pays d'accueil.

Les communautés d'accueil en Ouganda du Nord doivent être particulièrement louées pour avoir donné des terres sur lesquelles les réfugiés sud-soudanais ont établi leurs campements. En reconnaissance pour la solidarité montrée par les communautés d'accueil, comme principe-guide, environ 30% de la réponse humanitaire bénéficie directement aux Ougandais à travers des améliorations de l'infrastructure.

Nous sommes reconnaissants à nos donateurs pour leurs contributions jusqu'à ce jour, mais davantage doit être fait pour mettre fin aux souffrances des Sud-soudanais. Nous pressons la Communauté internationale, à la fois ceux qui se sont déjà engagés et de nouveaux partenaires à la réponse, d'expédier leur contribution financières et leurs compétences pour assurer que nous puissions couvrir les besoins des réfugiés sud-soudanais en Ouganda. Les solutions politiques étant peu nombreuses, il faut fournir de nouveaux efforts pour arriver à des solutions à long terme qui permettront à ces réfugiés de reconstruire leurs vies dans la sécurité et la dignité. Il reste d'importance vitale que ceux qui influencent le leadership politique au Soudan du Sud utilisent toutes les voies possibles pour encourager les factions guerrières à se rencontrer dans un dialogue et mettre fin au carnage. Pour la sauvegarde du Soudan du Sud, le monde ne peut pas échouer.

Pour davantage d'information, contactez:

Commissioner for Refugees Kazungu David Apollo, Office of the Prime Minister, dakazungu.dor@opm.go.ug

John-Paul Magezi, Office of the Prime Minister, +256 782 462 599, pmagezi.dor@opm.go.ug

Charlie Yaxley, UNHCR, +256 776 720 045, yaxley@unhcr.org

Beatrice Okello, FAO, +256 77 650 2504, Beatrice.Okello@fao.org

Peter Nzabanita, IOM, +256 703 301 056/ +256 776847090, pnzabanita@iom.int

Catherine Ntabadde, UNICEF, +256 717 171 111/+256 772 629 567/+256 703 729567, cntabadde@unicef.org

Cheryl Harrison, WFP, Cheryl.Harrison@wfp.org

Karin Elisabeth Lind, Dan Church Aid, +256 782 318 735, keli@dca.dk

Severine Moisy, DRC, +256 772 261 305, s.moisy@drcuganda.org

Wycliffe Nsheka, Finn Church Aid, +256 772 961551/+256 706 021551

Trisha Okenge, Food for the Hungry (FH), +256 783371710, tokenge@fh.org Angela Rugambwa, International Rescue Committee, +256 772 774594, angela.rugambwa@rescue.org

Kevin White, Service Jésuite des Réfugiés, +256 414 501 790, uganda.director@jrs.net

Amy Frost, Save the Children, +256 788 506 676, afrost@savechildren.org

Helen Manson, Tutapona Trauma Rehabilitation, +256 778 989 338, helen@tutapona.com

Publié au nom de:

Government of Uganda Office of the Prime Minister Department for Refugees

 Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR)

Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)

International Organization for Migration (IOM)

United Nations Children's Fund (UNICEF)

United Nations Entity for Gender Equality and the Empowerment of Women (UN Women)

Programme Alimentaire Mondial (PAM)

ACTED

Dan Church Aid

Danish Refugee Council (DRC)

Finn Church Aid

Food for the Hungry (FH)

Humanitarian Initiative Just Relief Aid (HIJRA)

International Rescue Committee (IRC)

Service Jésuite des Réfugiés Ouganda 

Real Medicine Foundation

Save the Children

Tutapona Trauma Rehabilitation