visualisez toutes les campagnes
Depuis septembre 2016, la République centrafricaine subit une nouvelle détérioration de sa situation en matière de sécurité : les affrontements violents entre groupes armés sont fréquents et la violence intercommunautaire a été fomentée par les prétendus groupes d'autodéfense, qui ont commis de nombreux sévices contre des civils. Entre septembre 2016 et février 2017, plus de 100 000 nouveaux déplacés à l'intérieur du pays ont été contraints de fuir leur foyer dans ces régions.

Teddy 

Je m'appelle Teddy. J'ai 14 ans. Mon rêve est de devenir magistrat à la fin de mes études. Je veux devenir magistrat pour faire respecter la loi, l'injustice ne doit pas être permise. Si une personne est coupable, elle doit être sanctionnée. 

J'ai vécu la guerre. Toute notre maison a été incendiée par les seleka, les maisons de nos voisins aussi. Pendant ces mouvements, j'ai eu la chance de ne pas perdre un seul membre de ma famille. Mais je n'arrive pas encore à parler des atrocités que j'ai vues, des corps par terre. C'est difficile pour moi, car lorsque ces souvenirs reviennent, je me sens comme malade. 

J'aime l'école parce que je pense que c'est l'école qui me donnera la sagesse et qui me permettra d'avoir un travail demain pour assurer mon avenir. Mais vous savez, j'ai peur de ne pas pouvoir réaliser ce rêve, car ici rien n'est possible si nous n'avons pas la paix. J'aimerais aussi que mes camarades peuls musulmans viennent à l'école. Je voudrais qu'on grandisse ensemble.

Image and video hosting by TinyPic


Stéphanie 

Je m'appelle Stéphanie. J'ai 15 ans. Je suis en classe de 6ème. Je suis très heureuse de participer aux activités organisées par le JRS dans le club «?Fleur de l'Est?». Nous avons des séances de causerie, nous faisons du théâtre et nous faisons même du sport. J'aime beaucoup le volleyball. 

J'aime l'école. Je veux travailler dur pour réussir. Si j'ai la chance de pouvoir rester longtemps à l'école, je pourrais éviter de me marier très tôt comme certaines de mes camarades. Et l'école pourrait également me permettre de devenir une sage-femme.

Image and video hosting by
TinyPic


Alex 

Je m'appelle Alex. J'ai 15 ans. Je suis centrafricain. Ici, au site, la vie est pénible. Nous sommes sous les bâches, alors quand il pleut, personne ne peut dormir, l'eau entre dans la maison, toutes les affaires sont mouillées. Je voudrais vraiment retrouver notre maison. 

Mon rêve est de devenir médecin. Je voudrais étudier la médecine après le Bac. Je sais que l'éducation peut me donner beaucoup de possibilités, me permettre de m'épanouir et m'apprendre à respecter les autres. 

Si je rencontrais le Pape François aujourd'hui, je lui demanderais de prier pour que l'amitié et l'amour reviennent entre les chrétiens et les musulmans ici a Bambari. 
Je remercie les gens du JRS, et je souhaiterais demander à leur responsable de nous aider à nous rassembler pour vivre ensemble dans la paix.

Image and video hosting by TinyPic


Albert

Je m'appelle Albert. J'ai 16 ans et je suis un élève au secondaire. Je participe aux activités du club organisées par le JRS. Je suis membre du «?Groupe Étoile de l'Est?».

Je me souviens du jour où les seleka ont tué mon grand frère… Des hommes sont arrivés dans notre maison, ils ont tiré sur mon grand frère. Il avait 31 ans et il était marié. Nous avons tous fuit. Notre maison a été entièrement brûlée.

(C'est vrai, les personnes qui ont tué mon frère sont des peuls musulmans, mais je n'ai aucun problème avec les musulmans. Même une fois adulte, je ne me vengerai jamais. Je vivrai avec les musulmans si on se retrouve dans le même lieu.)

Si je rencontrais le Pape François aujourd'hui, je lui dirais que la vie est très dure ici. Tantôt, on va à l'école, tantôt on ne peut pas y aller à cause de la guerre. Je demanderais au Pape de prier pour la stabilité de mon pays parce que je voudrais vraiment finir l'école, mais sans la paix, c'est impossible.
Apres le lycée, j'aimerais faire des études professionnelles pour devenir chauffeur-mécanicien

Image and video hosting by TinyPic

Julien

Je m'appelle Julien. J'ai 19 ans et je suis en classe de 5ème. Lorsque la guerre a éclaté en 2014, je me suis refugié avec mon grand-père dans la cathédrale avec beaucoup d'autres personnes. Malheureusement, le jour où la cathédrale a été attaquée, mon grand-père a été tué. C'est un souvenir pénible pour moi. Il était tout pour moi. Nous avons vécu très longtemps ensemble. C'est lui qui m'a élevé.

Depuis 2014, je vis seul. Les ant-balaka sont venus me voir plusieurs fois pour me proposer des armes, pour me demander de venir avec eux. Mais je ne veux pas, je veux étudier et devenir biologiste.

Aujourd'hui, je remercie infiniment le Service Jésuite des Refugiés qui m'aide à payer ma scolarité et organise des activités de lecture et de recréation avec nous ici à l'école. J'aimerais que le JRS et d'autres personnes qui le souhaitent puissent me soutenir pour aller plus loin dans mes études.

Image and video hosting by TinyPic


- Photos et témoignages recueillis par Joseph Thera, JRS Afrique de l’Ouest