visualisez toutes les campagnes


Les jeunes participant de l’atelier sur le leadership ignacien. (JRS Colombie)

Cúcuta, 4 octobre 2017 – Le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) Colombie à Norte de Santander et la fondation de jeunes Quinta con Quinta Crew ont récemment pris part à leur premier atelier en commun sur le leadership ignacien. Les 25 jeunes participant à l’atelier, qui viennent de divers quartiers de la ville de Cúcuta sont aussi des participants au programme des « Promoteurs de jeunesse», une initiative du JRS Colombie et du projet De Norte Bravos Hijos « du 9 au 9 »1

Le thème central de l’atelier, le leadership ignacien, avait été placé dans le cadre des quatre caractéristiques de l’éducation dans la Compagnie de Jésus : être conscients, compétents, compatissants et engagés. Les participants se sont vus comme leaders conscients, en s’engageant comme jeunes sains et dynamiques,  qui rencontrent de la violence urbaine dans leurs quartiers et dans les institutions éducatives. La compétence, comme caractéristique de l’éducation, a été définie comme capacité d’entreprendre une profonde analyse de la réalité des villes et des zones métropolitaines auxquelles ils appartiennent. A l’aide de l’art de raconter et les histoires des quartiers,  ils se sont concentrés sur des histoires identitaires qui sont fondamentales pour transformer la coutumière culture de violence et d’illégalité, présente dans un grand nombre de leurs communautés.

De même, s‘engageant dans leurs propres émotions, ces jeunes montrent leur capacité d’être compatissants, personnes qui « sentent et pensent », qui ont la capacité de sentir les besoins d’autres personnes comme si c’étaient les leur. L’activité qui a permis  d’identifier la force des émotions, a été intéressante, ainsi que l’importance de la compréhension des émotions quand il s’agit de transformer leurs propres conflits. Finalement, le dernier jour du cours, les jeunes ont appris à reconnaître l’engagement comme étant un des plus grands défis pour mettre en pratique le leadership en vue de la construction de la paix et de la réconciliation. Pour comprendre ce défi, ils ont pu réfléchir comment  construire des rapports et des réseaux à travers des dialogues et de la conversation. A la fin de cette activité, les jeunes leaders ont montré leur engagement en planifiant pour la Journée nationale des droits humains, le 9 septembre, et en développant des plans d’actions pour promouvoir la paix et la réconciliation dans leurs communautés. Les participants ont terminé le cours munis d’une expérience en leadership créatif, et de la capacité d’œuvrer pour et avec d’autres jeunes.

Le JRS croit que cette initiative en commun avec Quinta con Quinta Crew favorisera la paix en renforçant le leadership de la jeunesse, outil efficace pour transformer la haine en amour dans un monde qui est beaucoup  plus que les frontières par lesquelles il est souvent défini.

« Nous sommes des ponts d’hospitalité »

– JRS Colombie (Norte de Santander)

1 Le projet « du 9 au 9 » a été créé par la Compagnie de Jésus pour encourager la formation et la participation de jeunes comme éléments fondamentaux de la construction d’une culture de la paix et de la réconciliation. C’est un programme de formation, réflexion et mobilisation juvénile qui se déroule  du 9 avril, Journée nationale du souvenir et de la solidarité avec les victimes du conflit armé, jusqu’au 9 septembre, Journée nationale  des droits humains, et fête de saint Pedro Claver.