Ce site utilise les types de cookies suivants: navigation / session et analytique aussi de tiers. En cliquant sur "Plus d'informations", vous affichez les informations étendues sur les types des cookies utilisés et vous pouvez choisir de les autoriser ou non en naviguant sur le site.
PLUS D'INFORMATIONS
x

visualisez toutes les campagnes

Johannesburg, 22 décembre 2017 – En Afrique du Sud, qui accueille une des plus nombreuses populations de réfugiés urbains du monde, le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) gère deux Centres pour réfugiées et demandeuses d’asile. Ces Centres, à Pretoria et Johannesburg, portent le nom du fondateur du JRS, le père Pedro Arrupe SJ, et mettent en œuvre des projets qui habilitent des femmes à des compétences professionnelles applicables.

Les cours de formation en compétences de vie quotidienne offerts aux Centres Arrupe vont de la langue anglaise à la cuisson au four. Quand les étudiantes ont terminé leurs études, on leur donne des kits de démarrage et la possibilité d’accéder à un séminaire de formation commerciale où elles apprennent comment utiliser les compétences apprises pour acquérir un revenu pour elles-mêmes et leur famille.

Avant la remise du diplôme, ce qui fait partie du projet final inclut que les étudiantes en coupe et couture à Pretoria doivent terminer une tenue complète.



Enseigner aux bénéficiaires comment travailler la glace fondante a été un important supplément aux cours de cuisson au four, parce que cette technique particulière a permis à de nombreuses femmes ayant obtenu leur diplôme, de s’assurer du travail comme pâtissières pour les gâteaux d’anniversaires et de mariages.



De tous les cours, ceux de cosmétologie et de coiffure ont particulièrement beaucoup de succès pour aider des femmes à obtenir un revenu.



« Pour s’intégrer dans un nouveau pays, elles ont besoin d’être formées… et dans certains cas, formées à niveau dans des compétences qui sont importantes » dit Jill Drzewiecki, responsable de campagne et de philanthropie au JRS International.


La possibilité d’apprendre des compétences utiles et applicables est essentielle pour des réfugiées vivant dans des situations de déplacement prolongé, surtout dans des contextes urbains. Les Centres Arrupe du JRS sont satisfaits de contribuer à habiliter les femmes à être des actrices de changement dans leurs familles et communautés à travers la sécurité financière.

Pour savoir comment vous pouvez soutenir l’œuvre du JRS pour les réfugiés urbains, cliquez ici.