Soudan du Sud: surmonter la guerre, investir dans des communautés plus fortes
Seule une action coordonnée par les agences humanitaires, mais aussi par les leaders gouvernementaux et ecclésiaux, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du Soudan, amèneront une solution pacifique durable au conflit et la protection des populations civiles dans l'instant présent. Le JRS demande instamment aux personnes en responsabilité de:
  • Donner la priorité aux efforts diplomatiques et de faire pression sur le gouvernement du Sud Soudan et sur les groupes armés afin qu'ils acceptent un cessez-le-feu immédiat et qu'ils coopèrent en vue d'atteindre une solution négociée au conflit. Il faut créer des opportunités de consultation en vue de la participation significative de représentants des communautés engagés dans l'assistance humanitaire au-delà des divisions ethniques et sociales;
  • Protéger ceux qui courent le plus de risques en matière de violations des droits humains ou de grandes souffrances;
  • Faire en sorte que les réfugiés et les communautés locales puissent voir leurs besoins fondamentaux satisfaits, par exemple l'accès à la nourriture, à des logements sûrs, et à l'éducation;
  • Garantir des corridors humanitaires sécurisés pour l'acheminement de la nourriture et du matériel de secours;
  • Prévoir des investissements dans le long terme en matière d'éducation de qualité, en donnant tout particulièrement priorité aux possibilités d'apprentissage des filles.
Lire la suite



Soudan du Sud: d'«enfants perdus» à leaders
Juba, 8 janvier 2016 – A la fin des années'80 et au début des années '90, plus de 20.000 enfants qui fuyaient la deuxième guerre civile du Soudan ont perdu leurs familles en cours de route. Pendant des années, la communauté internationale les a appelés «les enfants perdus» mais maintenant ils ne sont plus des enfants, et ne sont plus perdus. 
Lire la suite >>>
Sud Soudan : Je ne suis là que pour être avec vous
Maban, le 19 octobre 2015 – Lorsque les bombes sont tombées les maisons , des centaines de milliers de personnes vivant dans l'état soudanais du Nil Bleu, se sont précipitées dehors en laissant tout derrière elles. Les personnes malades ou souffrant de problèmes psychologiques ont été doublement atteintes.
Lire la suite >>>
Sud Soudan: L'éducation comme chemin vers la paix
Nairobi, le 8 octobre 2015 – Dans les situations d'urgence, le droit des enfants à l'éducation court de grands risques. Les crises humanitaires perturbent l'éducation et contribuent à faire grimper le nombre d'enfants qui quittent l'école avant la fin du cursus scolaire. Lorsque les situations d'urgence débouchent sur des déplacements, l'absence d'accès à une éducation de qualité peut avoir des effets désastreux sur la capacité des communautés à guérir et à prospérer. 
Lire la suite >>>
Soudan du Sud : investir dans la paix
Maban, 29 juillet 2015 - « L’éducation apprendra aux enfants comment apporter la paix à l’aide d’une plume et de la table des négociations » dit Leila, une enseignante réfugiée de 27 ans, qui provient du Soudan et a consacré toute sa vie à promouvoir l’éducation.
Lire la suite >>>
Soudan du Sud: semences de paix au carrefour des déplacements
Maban, 20 mai 2015 – «Aujourd'hui à Maban, de nombreux groupes ethniques se côtoient, travaillent ensemble, mangent ensemble et jouent ensemble pour développer notre communauté. Nous sommes une seule nation, le même peuple, donc laissez-nous vivre côte à côte» a dit Awad, un leader communautaire de ce comté, à la frontière du Soudan.
Lire la suite >>>
Soudan du Sud: étrangers sur notre propre terre
Nairobi, 20 février 2013 – Tandis que les leaders sud-soudanais commencent les pourparlers à Addis-Abeba pour discuter l'établissement d'un accord de partage du pouvoir, le Service Jésuite des réfugiés (JRS) les presse, en cette Journée mondiale de la justice sociale, de donner la priorité à l'immédiate préservation de la vie et de la dignité humaines dans ce pays.
Lire la suite >>>
Soudan du Sud: vous pensez que l'éducation coûte cher, réfléchissez au coût de l'ignorance
13 janvier 2015 – En 2011, lorsque le  Soudan du Sud est devenu le plus jeune pays du monde, le taux d'alphabétisation atteignait  27 pour cent. Pour améliorer ces statistiques, le Ministère de l'Education du Soudan du Sud s'était fixé un objectif ambitieux: réduire le taux d'analphabétisme de 50 pour cent d'ici à 2015.
Lire la suite >>>