Le Service Jésuite des Réfugiés réaffirme son engagement à l'éducation avec la Global Education Initiative et la campagne Mercy in Motion.L'an dernier, le JRS a servi plus de 140.000 personnes à travers des projets d'instruction, qui vont des écoles primaires  à l’université, outre la formation professionnelle et la formation des enseignants. En reconnaissant que l'éducation est une solution concrète et durable pour construire plus de communautés résistantes, le JRS vise à doubler ce nombre  d'ici à 2020.
Lire la suite



Malawi: Des étudiants de l’école secondaire de Dzaleka rivalisent à l’olympiade nationale de mathématiques, regardent l’avenir.
Dzaleka, 15 février 2017 - Trois étudiants de l’école secondaire communautaire de Dzaleka ont fait un acte historique en étant les premiers participants de leur école à l’olympiade nationale de mathématiques du Malawi, compétition de mathématiques d’une semaine  qui s’est tenue à l’université de Mzuzu en janvier.
Lire la suite >>>
Malawi: La formation professionnelle fournit l'indépendance
Camp de réfugiés de Dzaleka, 6 décembre 2016 – Eureka a quitté la République Démocratique du Congo avec son fils après que son mari, un journaliste, a été tué pour des raisons politiques. Elle est maintenant réfugiée ici à Dzaleka où un cours organisé par le Service Jésuite des Réfugiés lui a permis d'acquérir de nouveaux savoir-faire et de l'espoir pour son avenir.
Lire la suite >>>
Tchad : Promouvoir l’éducation des filles par le théâtre
Iriba, 28 novembre 2016 - « Notre société pense que nos filles ne sont là que pour la reproduction, pour prendre soin des enfants à la maison et  s’occuper du ménage. Ce point de vue rétrograde les femmes, leur image et leur rôle dans la société » a dit Nafisa, bibliothécaire au Centre Jeunesse dans le camp de réfugiés d’ Amnabak.
Lire la suite >>>
Afghanistan: Augmenter les opportunités d'éducation pour les filles
Washington DC, 28 novembre 2016 – Alors que de nombreuses organisations internationales d'aide se sont retirées d'Afghanistan ces dernières années, le Service Jésuite des Réfugiés reste engagé à aider à instruire la jeunesse de la campagne – en particulier les filles et les jeunes de groupes marginalisés. Le JRS recrute activement des filles dans ses programmes d'éducation en Afghanistan, s'efforçant d'avoir au moins 50% du corps étudiant composé de filles.
Lire la suite >>>
Etats-Unis: L'éducation supérieure et la formation professionnelle sont des clés pour améliorer la vie des réfugiés
Washington DC, 21 novembre 2016 – Le père David Holdcroft est certain qu'une éducation est un des dons les plus utiles que le JRS puisse offrir.
Lire la suite >>>
Cambodge: Srey Puth crée le changement par l'éducation
Battambang, 14 novembre 2016 - Srey Puth est une Cambodgienne jeune et dynamique. Elle est née à la fin des années quatre-vingts dans un camp pour réfugiés à la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge. A cette époque, la guerre ravageait la région. Des groupes armés ont rempli la terre avec des mines et des bombes à fragmentation dans tout le pays.
Lire la suite >>>
Tchad: Ils nous ont pris notre pays
Goz Beida, 31 octobre 2016 - Les militants se déplaçaient de village en village où nous vivions au Darfour. Nous vivions en entendant chaque jour les coups de feu à distance, espérant qu'ils ne s'approchent pas. C'était un espoir. Bientôt, naturellement, ils sont arrivés dans notre village, Omharu, et ont brûlé tout ce qu'ils ne voulaient pas voler. Dix de mes voisins sont morts. Je puis citer le nom de tous ces hommes.
Lire la suite >>>
Malawi: Une réfugiée fait un long voyage pour devenir médecin
Dzaleka, 27 octobre 2016 – En écoutant maintenant l'histoire de Mirreille Twayigira, il est difficile de croire qu'elle a presque perdu la vie quand elle était enfant à cause de sa malnutrition et de son épuisement dans les forêts du Rwanda, de la République Démocratique du Congo, de la Zambie et de l'Angola.
Lire la suite >>>
Tchad: histoire de Grace – oser rêver
Djabal, 21 octobre 2016 - Grace, une réfugiée soudanaise et mère seule de six enfants, vit à Djabal, au Tchad et a lutté pour recevoir une éducation et avoir une vie meilleure. Quand la violence est arrivée dans son village, Grace et sa famille ont dû fuir. Elle a perdu son mari au Soudan et, pendant sa fuite, elle a été séparée de ses enfants. Elle les a réunis près de la frontière du Tchad, et tous ensemble ils ont trouvé la sécurité à Djabal.
Lire la suite >>>