Nos projets aux Afrique de l'Est


 Afrique de l'Est

Le JRS a commencé à travailler en Afrique Orientale au début des années 80, fournissant nourriture, hébergement et aide médicale à des milliers de personnes déplacées par la guerre et la famine qui sévissaient en Ethiopie. Au début des années 80, le JRS créait la région Afrique Orientale et cette dernière à peu à peu grandi en taille et en diversité. Aujourd'hui, le JRS Afrique Orientale travaille dans 13 projets répartis dans cinq pays (Ethiopie, Kenya, Sud Soudan, Soudan et Ouganda). L'accent est mis sur l'éducation, les conseils psychosociaux et la construction de la paix.

En 2014, les activités du JRS ont bénéficié à quelque 50.000 personnes déplacées de force originaires de pays tels que l'Erythrée, la République Démocratique du Congo (RDC), le Ruanda, la Somalie et le Soudan, et bien d'autres encore. Le JRS Afrique Orientale travaille en collaboration avec des agences onusiennes, des ONG et l'Eglise locale. Le bureau régional se trouve à Nairobi, la capitale du Kenya.L'Afrique Orientale accueille d'importantes populations réfugiées depuis fort longtemps. Le JRS est actif dans les camps, les villes et les lieux dans lesquels les réfugiés sont rentrés après des années d'exil. Dans les capitales d'Addis-Abeba (Ethiopie), Kampala (Ouganda) et Nairobi (Kenya), le JRS travaille avec les réfugiés urbains qui doivent lutter au quotidien étant donné les conditions de vie très dures, l'insécurité et tout ce qui les empêche de trouver un emploi dans le cadre du travail légal.


Dans les camps de Kakuma (Kenya), de Melkadida et Dollo Ado (Ethiopie), de Mellit (Sud Soudan), et de Doro, Batil, Gendrassa et Kaya (Sud Soudan), le JRS travaille avec les réfugiés et les déplacés qui ont fui les conflits, la sécheresse et les politiques d'oppression. Une fois arrivés dans un camp, les réfugiés se sentent souvent piégés. Le JRS répond en leur proposant d'acquérir de nouvelles compétences par le biais de programmes éducatifs, mais aussi des activités récréatives et des conseils psychosociaux.


D'autre part, le JRS Afrique Orientale travaille également avec d'anciens réfugiés qui sont rentrés dans le comté de Yambio (Sud Soudan) après avoir passé de nombreuses années en exil en Ouganda ou avoir été déplacés à l'intérieur du Sud Soudan. Les décades de conflit ont quasiment ruiné toutes les infrastructures du comté de Yambio. Le JRS répond à cet état de fait à travers diverses activités: construction et rénovation d'écoles, soutien à l'éducation, formation des enseignants, travail pastoral et construction de la paix.

Précédemment, le JRS travaillait dans un certain nombre de projets en Afrique Orientale parmi lesquels un important travail éducatif dans le district d'Adjumani (Ouganda) de 1993 à 2008 et dans le camp de Rhino (Ouganda); un travail auprès des déplacés à Kitgum (Ouganda); un travail à Chabalisa et Kibondo (Tanzanie) et la célèbre Radio Kwizera à Ngara (Tanzanie).

 

 

 



Afrique de l'Est
Regional Office

easternafrica@jrs.net
+254 20 3874152
http://www.jrsea.org

L'Afrique de l'Est est une des 10 régions géographiques du Service Jésuite des Réfugiés, une organisation internationale catholique parrainée par la Compagnie de Jésus. En Afrique de l'Est, le JRS opère actuellement à travers 13 projets en Ethiopie, Kenya, Soudan et Ouganda, bénéficiant plus de 105.000 réfugiés, personnes déplacées et rapatriées. Le JRS Afrique de l'Est offre des services de scolarité, de soutien psychosocial, de pastorale, d'éducation à la paix, d'activités rémunératrices et de secours d'urgence, et est impliqué dans des activités de protection des droits humains et d'advocacy à différents niveaux. Au total, il y a plus de huit millions de réfugiés et personnes déplacées dans la région, y compris la Somalie.

Le JRS a commencé à travailler en Afrique au cours des premières années 1980. Un des premiers engagements a été en Ethiopie, en fournissant de la nourriture, des abris et de l'aide médicale à des milliers de personnes déplacées dans leur propre pays par la guerre et la famine.

Au début des années 1990 a été établie la région JRS Afrique de l'Est, avec son bureau régional basé à Nairobi, Kenya.

En 1992, un des plus grands et plus longs projets de services du JRS a démarré à Adjumani, au Nord de l'Ouganda,  assistant les réfugiés soudanais essentiellement à travers des services éducatifs et la pastorale. Ce projet s'est terminé en 2008. 75 écoles sont passées au gouvernement et la plupart des réfugiés sont rentrés au Sud Soudan, aidant maintenant à reconstruire leur pays à l'aide des compétences acquises durant leur exil à Adjumani. Actuellement, c'est au Sud Soudan que le JRS opère majoritairement en Afrique de l'Est, en fournissant du soutien à l'éducation, à la construction de la paix et l'accompagnement pastoral.

Ethiopie : le JRS inaugure son Centre de protection du mineur

Addis-Abeba, 6 novembre 2017 – La semaine dernière, le JRS a officiellement inauguré son Centre de protection du mineur à Addis-Abeba. Ce centre est le premier de son genre et est opératoire depuis juillet.
>>>

Soudan du Sud : Amoureux de Dieu déplac

Maban, 5 avril 2017 –  Je suis originaire de Barcelone, Catalogne. J’ai rejoint la Compagnie de Jésus en 2000 avec un profond désir de servir les pauvres. Cette impulsion initiale a été raffinée et purifiée, de simplement servir à participer à quelque chose de plus profond et plus réciproque, c’est-à-dire accompagner ceux qui sont en marge de l’Histoire et de la société.  J’ai le privilège d’être avec le JRS (Service Jésuite des Réfugiés) depuis quelques années maintenant.  
>>>

Ethiopie : L’espoir est dans les enfants

Mai Aini, 21 février 2017 – Osmaan* a passé toute sa vie à construire à partir du sol. Né dans une famille d’agriculteurs, dans la région qui s’appelait Ethiopie du Nord, il a plus tard déménagé au Soudan, travaillant pour des entreprises de pétrole américaines, creusant en profondeur dans les champs pétrolifères.
>>>

Kakuma: Des soins psychosociaux pour des enfants vulnérables

Kakuma, 3 janvier 2017 – Les enfants, dans le contexte d'un camp de réfugiés, une situation urbaine ou tout autre lieu dans le monde, se trouvent dans une catégorie de personnes extrêmement vulnérables. Simplement regarder leur statut dans le monde l'explique.
>>>

Ouganda: croquis, couleurs, modèles et une nouvelle vie

Kampala, 01 août 2016 - Quand elle était une petite fille, Agnes a dû fuir un groupe de rebelles connu, le Lord's Resistance Army ougandais, mais suite à une opportunité éducative elle a pu concrétiser sa passion pour la mode. Elle apporte maintenant sa contribution aux réfugiés en tant que professeure de mode et design pour le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) à Kampala – où des réfugiés se préparent à devenir auto-suffisants.




>>>





Australie
Cambodge
Indonésie

Singapour
Thaïlande
Ethiopie
Kenya
Sud Soudan
Ouganda
Belgique

France
Allemagne


Irlande
Italie
Macédoine
Malte
Portugal
Roumanie
Slovénie
Suède
Royaume-Uni
Colombie
Equateur
Venezuela

Jordanie
Liban
Syrie
Turquie
Afghanistan
Inde
Népal
Sri Lanka
Angola
Malawi
Afrique du Sud
Zimbabwe
Canada
États-Unis d'Amérique
Cameroun
République centrafricaine
Tchad