Nos projets aux Asie Pacifique


 Asie Pacifique
Trente ans après la genèse du JRS Asie Pacifique, le travail a augmenté pour aider les personnes déplacées de force dans plusieurs pays: Australie, Cambodge, Indonésie, Papouasie Nouvelle Guinée, les Philippines, Singapour, Timor Oriental et Thaïlande, servant plus de 310.000 personnes.

En 1981, le père Arrupe, Directeur du JRS à cette époque, a organisé une réunion à Bangkok pour développer le JRS Asie Pacifique. Il a personnellement perçu les besoins des réfugiés en Thaïlande. Constatant leurs besoins en aide d'urgence, il a formé une équipe locale de jésuites et de laïcs afin de leur venir en aide. D'une réponse d'urgence à la crise, l'œuvre du JRS s'est rapidement étendue en engagement à long terme.

Au début, les réfugiés devaient attendre beaucoup plus longtemps dans les camps et avaient plus de probabilités d'être rejetés en matière de réinstallation dans des pays tiers. Ils devaient affronter un accueil plus désobligeant dans les pays de premier asile. Le JRS a donc commencé à aider ces réfugiés à se préparer à un avenir incertain, en offrant des services éducatifs et culturels, ainsi qu'en les aidant à prendre part à des processus donnant une forme à leurs vies, approche qui allait caractériser les futures interventions du JRS.

Aujourd'hui, tandis que le JRS continue à se concentrer surtout sur les services éducatifs, l'organisation cherche aussi à assurer que les plus vulnérables ne deviennent pas les victimes. Cela a amené le JRS à s'impliquer dans les catastrophes naturelles et les déplacements de masse, en aidant ceux qui ont été oubliés par d'autres organisations, et en renforçant son oeuvre en faveur des activités génératrices de revenu à travers la formation, la fourniture de matériel et de petites allocations et en consolidant les capacités des femmes.

Ce changement de focalisation a été accéléré par l'augmentation rapide de l'urbanisation des réfugiés, ce qui prive de nombreuses personnes vivant en pauvreté d'accès aux services essentiels. En réponse, le JRS a organisé des groupes de soutien, des services de conseil psychosocial, et des services juridiques, encourageant ainsi les contacts entre réfugiés et d'autres fournisseurs de services, en cas de nécessité. Etant donné le manque de soutien pour les réfugiés dans les zones urbaines, le JRS aide ceux-ci à affronter les procédures de détermination de l'asile ainsi que le stress subi par les réfugiés en centres de détention.

En Australie et en Thaïlande, le JRS accompagne des réfugiés et des demandeurs d'asile dans des centres de détention de l'immigration, offrant un soutien médical, une aide juridique et des suppléments alimentaires. Des services éducatifs sont fournis aux migrants et réfugiés de Birmanie en Thaïlande; des cours d'alphabétisation d'adultes et des services de formation professionnelle sont fournis dans toute la région.

Aux Philippines et au Timor Oriental, le JRS a travaillé avec des personnes déplacées dans leur propre pays par les conflits, en offrant de l'aide pendant leur permanence dans les camps et tandis qu'elles essayaient de se réinsérer dans leurs communautés.

En Indonésie, le JRS travaille dans une situation d'après conflit et d'après catastrophe naturelle. Suite aux nombreuses pertes de vies causées par le tsunami de 2004, après l'accord de paix qui a suivi à Aceh ainsi que la phase d'urgence, le JRS a commencé à fournir des services éducatifs aux communautés, des ateliers sur la résolution des conflits et la réconciliation, ainsi que de l'aide pour établir les procédures d'alerte précoce.

*Ce nombre comprend la distribution urgente de nourriture, le matériel et l'aide médicale offerts à 200.000 personnes dans des centres de détention de l'immigration à Mae Sot et Bangkok.

Le Service Jésuite des Réfugiés
Office of International Communications

martina.bezzini@jrs.net
http://en.jrs.net

Le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) est une organisation catholique internationale dont la mission est d'accompagner, de servir et de défendre les droits des réfugiés et d'autres personnes déplacées de force. Le JRS offre ses services à niveau national et régional avec le soutien de son Bureau international à Rome. Fondé en novembre 1980 comme œuvre de la Compagnie de Jésus, le JRS a été officiellement enregistré comme fondation auprès de l'Etat du Vatican le 19 mars 2000.

Les programmes du JRS ont été mis en oeuvre dans 50 pays, procurant de l'aide aux réfugiés dans des camps et des villes, à des personnes déplacées dans leur propre pays, à des demandeurs d'asile dans les milieux urbains, et à ceux qui se trouvent dans des centres de détention. Les principaux domaines dans lesquels œuvre le JRS sont l'éducation, l'aide d'urgence, les soins médicaux, les activités génératrices de revenu et les services sociaux. A la fin de 2013, près de 950.000 personnes étaient bénéficiaires directs de projets JRS.

Belgique : Evénement final et lancement du rapport de ‘I Get You’

Bruxelles, 15 décembre 2017 – Dans un climat de rhétorique créant des divisions et de populisme xénophobe de la part de leaders politiques en Europe, la nouvelle recherche du JRS Europe montre qu’un écrasant nombre d’Européens accueillent activement et incluent des migrants forcés dans nos sociétés.
>>>

Bangladesh : "Je vous demande pardon" dit le pape François aux réfugiés rohingya

Dacca, 4 décembre 2017 – Le pape François a exprimé sa solidarité avec le peuple rohingya et a appelé à la réconciliation vendredi dernier après avoir rencontré 16 réfugiés rohingya.
>>>

Mondial : Le directeur international du JRS parle des périphéries de nos villes

Rome, 30 novembre 2017 – La semaine dernière, le Centre Laïc a accueilli père Thomas H Smolich SJ, directeur international du Service Jésuite des Réfugiés (JRS) pour la conférence d’automne de l’institut Vincent Pallotti.
>>>

Mondial : Le message de Pape François pour la Journée Mondiale de la Paix 2018

Cité du Vatican, 24 novembre 2017 – Le Vatican a rendu public le message du Pape François pour la Journée Mondiale de la Paix 2018, qui sera célébrée le 1 janvier 2018.
>>>

Mondial : Un cours d’éducation en situation d’urgence en coopération avec l’université Fordham

Rome, 10 novembre 2017 Avec près de 30 millions d’enfants vivant dans des pays affectés par la guerre et des centaines de milliers de familles déplacées par des catastrophes naturelles, l’éducation en temps de crise est fondamental pour atteindre l’objectif d’éducation universelle.
>>>





Australie
Cambodge
Indonésie

Singapour
Thaïlande
Ethiopie
Kenya
Sud Soudan
Ouganda
Belgique

France
Allemagne


Irlande
Italie
Macédoine
Malte
Portugal
Roumanie
Slovénie
Suède
Royaume-Uni
Colombie
Equateur
Venezuela

Jordanie
Liban
Syrie
Turquie
Afghanistan
Inde
Népal
Sri Lanka
Angola
Malawi
Afrique du Sud
Zimbabwe
Canada
États-Unis d'Amérique
Cameroun
République centrafricaine
Tchad