Ce site utilise les types de cookies suivants: navigation / session et analytique aussi de tiers. En cliquant sur "Plus d'informations", vous affichez les informations étendues sur les types des cookies utilisés et vous pouvez choisir de les autoriser ou non en naviguant sur le site.
PLUS D'INFORMATIONS
x

Thaïlande: Fournir des services vitaux aux personnes placées en détention
27 janvier 2014

Le dispensaire du JRS est actuellement la principale source de soins de santé et de soins psychologiques pour quelque 70.000 détenus qui chaque année passent par le centre de détention de Bangkok.
Pendant plus de trente ans, le JRS a travaillé auprès des migrants forcés et des demandeurs d'asile qui ont été placés en détention en Thaïlande après que leurs visas ont expiré. Les victimes de trafic humain se trouvent également sans papiers et sont placés en détention. Les hommes, les femmes et les enfants de l'IDC peuvent être détenus pour un temps indéterminé.
Washington DC, le 27 janvier 2014 – Grâce à une subvention de la Fondation J. Homer Butler, le Service Jésuite des Réfugiés a pu fournir une aide médicale à des personnes détenues dans le plus grand centre de détention pour immigrants de Thaïlande, l'IDC de Bangkok, où se trouvent en permanence un millier de détenus.

Il faut ajouter à la généreuse subvention de la Fondation J. Homer Butler d'un montant de 10.000 dollars, les 12.400 dollars envoyés par la Mission Jésuite d'Autriche et les 82.660 dollars envoyés par une fondation thaïlandaise privée.

Pendant plus de trente ans, le JRS a travaillé auprès des migrants forcés et des demandeurs d'asile qui  ont été placés en détention en Thaïlande après que leurs visas ont expiré. Les victimes de trafic humain se trouvent également sans papiers et sont placés en détention. Les hommes, les femmes et les enfants de l'IDC peuvent être détenus pour un temps indéterminé.

L'objectif de ce projet est d'améliorer le bien-être physique et psychologique des détenus en améliorant leur accès à la santé et aux services sociaux, et en leur fournissant des traitements médicaux, des repas supplémentaires et des activités sociales.

Le dispensaire du JRS est actuellement la principale source de soins de santé et de soins psychologiques pour quelque 70.000 détenus qui chaque année sont hébergés dans des conditions marquées par la surpopulation et le manque d'hygiène. Le personnel à plein temps du dispensaire du JRS fournit des produits d'hygiène, des médicaments et des services de santé physique et mentale ambulatoires tels que le dépistage de la tuberculose et les tests HIV.

Les autorités de l'IDC reconnaissent l'importance et le succès des efforts faits par le JRS Thaïlande  pour améliorer la santé et le bien-être des personnes détenues dans le Centre de Bangkok. Ceci a permis au JRS de fournir des soins médicaux à des centaines de détenus chaque mois et à proposer des dépistages de la tuberculose dans le dispensaire pour des personnes détenues de longue durée. Cette année, le JRS a également fourni un dépistage de la tuberculose pour les autorités de l'IDC, prolongeant ainsi leur engagement en faveur de ce service vital.

D'octobre 2012 à septembre 2013:
  • Le personnel du JRS a visité 12.809 personnes détenues dans leurs cellules
  • 705 patients ont été traités par un médecins
  • 456 personnes ont été dépistées pour la tuberculose
  • 25 personnes ont bénéficié de soins dentaires et cinq personnes de soins ophtalmologiques
  • 45 personnes ont bénéficié de services de santé mentale.
Quelques exemples de personnes aidées l'an dernier:
  • Suite à une agression, un détenu allemand arrivé à l'IDC souffrant de blessures physiques et d'un traumatisme psychologique si importants qu'il ne pouvait pas être renvoyé chez lui. L'infirmière du JRS a pris rendez-vous avec un docteur et un psychologue au dispensaire du JRS, il s'est rapidement remis sur pied et a pu prendre l'avion pour rentrer chez lui. Avant de partir, il a remercié le JRS, précisant qu'il ne savait pas combien de temps il aurait pu rester à l'IDC sans nos services
  • Le JRS et l'IOM ont envoyé une fillette vietnamienne âgée de cinq ans ayant des problèmes auditifs, à l'extérieur du Centre de l'IDC en consultation chez un spécialiste pour une évaluation. Le spécialiste a dit au JRS qu'elle avait besoin d'une prothèse auditive faute de quoi la perte auditive serait irrémédiable. Le JRS a fourni la prothèse auditive et l'IOM a payé les transports nécessités par les visites de suivi chez le spécialiste.
Grâce à la générosité de la fondation J. Homer Butler et d'autres donateurs, le JRS a pu continuer à pourvoir aux besoins de cette population vulnérable en détention.




Press Contact Information
James Stapleton
international.communications@jrs.net
+39 06 69 868 468