Europe: les catholiques répondent à l'appel du pape François pour un bon accueil des réfugiés
08 septembre 2015

Un enseignant roumain du JRS explique de la grammaire à une jeune réfugiée. A travers l'Europe, les programmes du JRS aident les réfugiés à construire de nouvelles vies. (Photo JRS Roumanie).
Espérons que cet élan se maintiendra.

Bruxelles, 8 septembre 2015 – A travers l'Europe, les catholiques répondent à l'appel du pape François pour qu'ils se montrent hospitaliers envers les réfugiés. Depuis la déclaration du pape, au début de la semaine, le Service Jésuite des Réfugiés a été contacté par des milliers de personnes désireuses d'héberger des réfugiés chez elles, de fournir des vêtements, ou d'offrir de l'aide d'une autre manière à ceux qui sont dans le besoin. 

Le dimanche 6 septembre, le pape François a dit: «Que chaque paroisse, chaque communauté religieuse, chaque monastère, chaque sanctuaire en Europe accueille une famille.» Il a ajouté que les deux paroisses du Vatican accueilleront chacune une famille de réfugiés.

«Face à la tragédie de dizaines de milliers de réfugiés qui veulent échapper à la mort à cause de la guerre et de la faim, (…) l'Evangile nous appelle à être proches des plus petits et des plus abandonnés» a dit le pape, qui demande qu'accueillir des familles de réfugiés fasse partie de la construction de la prochaine année de jubilé de la miséricorde, qui s'ouvrira en décembre. 

Les catholiques d'Europe étaient déjà prêts à nous contacter pour offrir de l'aide. «Notre téléphone cellulaire ne cesse pas de sonner. Nous avons reçu 700 e-mails en cinq jours» a dit Inès Brainziha, responsable pour les communications au JRS Portugal.

Le JRS France reçoit des centaines d'appels téléphoniques de personnes qui désirent héberger des réfugiés chez eux, à travers le programme Welcome en France, à l'aide duquel des familles accueillent des demandeurs d'asile qui ont besoin d'un hébergement temporaire.

Le JRS International a reçu une profusion de donations et d'e-mails offrant de l'aide. «Nous sommes touchés par la générosité de ceux qui nous écrivent» a dit Peter Balleis SJ, directeur international du JRS, basé à Rome.

Michael Zammit SJ, directeur régional du JRS Moyen Orient était en visite en Autriche quand de nombreux réfugiés sont arrivés au début septembre. «J'étais là à midi quand un train plein de réfugiés est arrivé, venant de la frontière. Il y avait beaucoup de personnes ordinaires qui étaient là pour souhaiter la bienvenue aux arrivants,» a dit Zammit. «J'ai vu une famille autrichienne avec deux petites filles qui distribuaient du chocolat. Encore, un petit garçon avec son père, qui venait de McDonald's avec un plateau plein de tasses de café.»

John Dardis SJ, directeur des jésuites d'Europe, a appelé le JRS et le réseau jésuite pour mettre en œuvre le message du pape sur l'hospitalité. «Nous avons tous vu les terribles images de réfugiés qui meurent tandis qu'ils essaient d'atteindre la sécurité en Europe,» a dit Dardis. En comparant la crise actuelle de réfugiés à celle de la seconde guerre mondiale, Dardis a dit que «nos valeurs de solidarité et hospitalité sont maintenant plus nécessaires que jamais.»

Les activités pour aider les nouveaux arrivés en Europe Centrale sont bien en cours. «Les jésuites font ici un travail magnifique» a encore dit Zammit, à propos de la réponse autrichienne. «Toutes les communautés reçoivent au moins une famille de réfugiés. Un soir, à 23 heures, le directeur de la maison du Cardinal Koenig a reçu un coup de téléphone de la Caritas pour savoir combien de réfugiés il pouvait accueillir. Il a répondu qu'il pouvait recevoir environ 100 personnes dans différentes grandes salles de la maison.»

Le JRS sert déjà des dizaines de milliers de réfugiés en Europe. Voici des exemples de ces programmes:
  • En Italie, le JRS aide plus de 30.000 réfugiés chaque année, en préparant chaque jour des repas chauds, en offrant de l'aide médicale et juridique, en fournissant à des enfants du matériel scolaire, en organisant des cours de langues et d'autres activités;
  • A Malte, une île dans la Méditerranée où débarquent de nombreux réfugiés, le JRS aide les réfugiés qui sont en détention ou vivent dans la communauté;
  • En Roumanie, le JRS fournit de l'aide juridique, des hébergements, des cours de langues et d'autres services encore aux réfugiés, notamment syriens;
  • En Macédoine, le JRS a un Refuge Sûr pour familles de réfugiés;
  • En Allemagne, pour ceux qui sont menacés de déportation, le JRS offre de l'aide juridique spécialisée; 
  • Au Portugal, le JRS offre aux réfugiés réinstallés de la formation en spécialisations telles que les soins aux personnes âgées, pour qu'ils puissent trouver du travail. Le JRS Portugal est membre d'un mouvement qui fournit des réponses aux questions juridiques ainsi que d'autres soutiens, de façon à ce que des groupes locaux qui offrent d'aider les réfugiés puissent effectivement les accueillir.
Le JRS amplifie ses opérations tandis que des offres d'aide affluent, et œuvre en coopération avec les bureaux européens et des partenaires sur l'hébergement, l'aide juridique, et autres questions.  

«Espérons que cet élan se maintiendra» a dit Peter Balleis. «La bonté prévaudra.»




Press Contact Information

international.communications@jrs.net
+39 06 69 868 608