Syrie : Malgré la chaleur et la violence qui continue, l’œuvre va de l’avant
06 juillet 2017

Des parents et des enfants sont engagés ensemble dans des activités artistiques et artisanales au centre JRS d’Homs, Syrie (JRS Homs)

Alep, 6 juillet 2017 – La Syrie continue à s'échauffer: littéralement et au figuré. Avec des températures de jour qui, cette semaine, sont montées jusqu'entre 40 et 45 degrés C dans la plus grande partie du pays, il y a eu quelques journées dures pour beaucoup de personnes. En plus de la chaleur, la pénurie d'électricité et d'eau s'ajoute aux souffrances, bien qu'il y ait eu des efforts officiels pour améliorer la situation sur ce front.

La violence continue, il y a des rapports de pilonnages sporadiques dans diverses parties du pays. Trois explosions ont secoué la cité de Damas tôt le matin dimanche dernier. Une explosion dans la zone du square Tahrir de la ville a été particulièrement forte, laissant environ 19 morts, plusieurs blessés, et beaucoup de destructions dans le voisinage. Ce jour était le premier jour ouvrable après la fête EID, et en fin d'après-midi après l'explosion il y avait une impression de normalité dans plusieurs parties de la ville, à part quelques points de contrôle supplémentaires et quelques fermetures de routes qui ont causé des ralentissements de la circulation. La résistance de la population est remarquable, malgré la réalité qui rend leurs vies considérablement peu sûres.

Le JRS a arrêté temporairement quelques-unes de ses activités planifiées dans la région de Damas le 2 juillet, pour des raisons de sécurité. Toutes les activités ont repris le lendemain.

Environ quatre-vingt-dix enfants dans chaque centre JRS sont engagés dans des activités quotidiennes d'apprentissage créatif, comme le chant, la musique, le théâtre, les puzzles, l'artisanat, les mathématiques, etc. Des femmes continuent à suivre leurs programmes de lecture-écriture dans les deux centres. Dans le centre Alberto Hurtado Staff Care à Bab Tuma, de nombreux ateliers et formations continuent.

A Homs, tous les centres JRS sont ouverts avec des activités pour enfants. La semaine dernière ont eu lieu leurs évaluations et ils ont eu l'opportunité de s'unir à leurs parents pour jouer avec eux différents jeux organisés par le personnel. A part s'unir à leurs enfants, les parents ont aussi eu l'occasion d'évaluer les types de comportements acquis par les enfants après avoir fréquenté le centre JRS.

Alep est encore dans l'œil du cyclone. Il y a toutefois un calme relatif, mais pas facile. La situation des fournitures d'électricité et d'eau continue à être extrêmement difficile et un grand nombre de personnes n'ont qu'un accès limité à ces services.

A Alep, l'équipe du JRS a augmenté ses efforts pour répondre aux besoins des personnes affectées dans l'Est de la ville, en particulier dans les zones de Jabal Badro, Al Sakhour et Deir Wartan.

La cuisine de terrain continue à produire des repas chauds pour les nécessiteux dans les quartiers de l'Ouest. Des colis de nourriture sont fournis aux personnes affectées dans les quartiers de l'Est. Le personnel du JRS sert aussi dans la zone après une évaluation des besoins et l'enregistrements des familles affectées.

- Père Cedric Prakash SJ avec la contribution de: Nihal Myassa, responsable de la communication, JRS Syrie






Press Contact Information
Martina Bezzini
martina.bezzini@jrs.net