Europe : Au directeur du JRS Europe du sud-est a été décerné un Prix par le Parlement européen
13 juillet 2017

Père Tvrtko Barun SJ dans cette photo-portrait prise par Darrin Zammit Lupi pour le JRS Europe.

Zagreb, 13 juillet 2017 – Le directeur du Service Jésuite des Réfugiés /Europe du sud-est, Tvrtko Barun SJ, est un de ceux à qui a été décerné cette année le Prix européen du citoyen.

Depuis 2008, le Parlement européen  décerne  ce prestigieux Prix à des individus ou des groupes qui se sont distingués en promouvant les valeurs fondamentales européennes. Les candidats montrent un engagement à encourager la compréhension entre citoyens d’états membres de l’UE ou en promouvant la coopération transnationale. La célébration pour les lauréats aura lieu à Bruxelles le mercredi 11 octobre 2017. Barun a obtenu le Prix en raison de ses efforts et de son dévouement pour la cause des réfugiés. Barun est un prêtre âgé de 33 ans qui, après avoir obtenu son diplôme en philosophie à la faculté de philosophie de la compagnie de Jésus à Zagreb, a suivi le cours de théologie au Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris où il a approfondi la spiritualité. Outre a diriger le JRS Europe sud-est, il est l’aumônier de la communauté catholique internationale de Zagreb.

Réfléchissant sur le caractère humanitaire de la congrégation jésuite, Barun insiste sur ceci : « Notre œuvre est basée sur les valeurs de l’Evangile. Je crois qu’être  ouvert aux autres et aux différents est un défi pour tout le monde, indépendamment de sa foi. Les mots du Christ nous aident certes à rendre plus facile le choix de cette ouverture. »

Il fait aussi remarquer que les réfugiés ont besoin d’aide parce qu’ils vivent dans une situation de lutte pour la justice, et la foi en Jésus-Christ est une foi qui demande la justice. A travers son œuvre, Barun  apprend aux autres combien l’amour pour ceux qui sont dans le besoin est crucial pour la paix et le progrès de la société. Il croit que l’ouverture aux autres peut être difficile pour les gens, mais accepter quelqu’un qui est différent ne peut être que pour un plus grand bien. Accepter l’inconnu et reconnaître le bien chez les autres nous permet de nous enrichir avec leur diversité. Cela nous permettra de chercher et trouver la personne de Dieu chez les personnes dans le besoin.

Dubravka  Suica, membre du Parlement européen pour la Croatie, a exprimé sa satisfaction concernant le résultat du Prix : « Je suis contente que le Prix du citoyen européen reconnaisse l’œuvre et les valeurs pour lesquelles  le JRS plaide et qu’il communique. Solidarité et respect de la dignité humaine sont des valeurs sur lesquelles se base l’Europe moderne. »





Press Contact Information
Martina Bezzini
martina.bezzini@jrs.net