Ethiopie : le JRS inaugure son Centre de protection du mineur
06 novembre 2017

La communauté de réfugiés a présenté diverses représentations divertissantes pendant la cérémonie d’ inauguration du Centre de protection des mineurs à Addis-Abeba. (Service Jésuite des Réfugiés)

Addis-Abeba, 6 novembre 2017 – La semaine dernière, le JRS a officiellement inauguré son Centre de protection du mineur à Addis-Abeba. Ce centre est le premier de son genre et est opératoire depuis juillet. Il fournit une protection générale au mineur en réponse à la présence de mineurs non accompagnés et vulnérables, à travers diverses activités.

« Les activités auxquelles j’ai pris part ont transformé ma vie pour le mieux » a dit Rhoda, un jeune réfugié invité à parler à la cérémonie d’inauguration. Le Centre répond aux différents besoins des mineurs, notamment l’instruction, le jeu, et un soutien psychosocial. Ce n’est pas seulement un lieu sûr pour les enfants  et adolescents, pour jouer et apprendre, mais on y offre aussi une formation professionnelle et en compétences de vie , des activités de soutien en gagne-pain et des cours de langue amharique et anglaise.

Le Centre garantit aussi une gestion des cas de qualité, de l’identification à l’enregistrement, à l’appréciation et au conseil psychosocial . Il y a aussi des procédures de suivi et les mineurs sont protégés contre certains risques.

Etant donnée sa localisation, le Centre est facilement accessible de tous les peuplements de réfugiés dans la ville, spécialement pour les communautés de réfugiés érythréennes qui constituent ici la majorité des réfugiés urbains.

Le Centre pour mineurs est financé par l’Agence suisse de coopération au développement, à travers le UNHCR. Un grand nombre de personnes ont assisté à la cérémonie d’inauguration la semaine dernière, notamment  son Excellence l’ambassadeur Daniel Hunn, ambassadeur de Suisse, M. Marc De Santis, président de l’Agence suisse de coopération au développement, Ato Fiseha Meseret, des représentants l’Administration des affaires concernant les réfugiés et retournés (ARRA), des représentants de nombreux OING de UNICEF ainsi que des leaders réfugiés et un bon nombre de représentants de la communauté des réfugiés.

« Cela implique tout un village, élever un enfant » a cité Mulugeta W/Eyesus, directeur de JRS Ethiopie, demandant à tous les partenaires de travailler ensemble et partager les responsabilités pour assurer un environnement sûr pour bien éduquer cette jeunesse  et veiller à leur bien-être général. La protection des mineurs est devenue un défi urgent étant donné le nombre croissant de réfugiés urbains qui vivent à Addis-Abeba, particulièrement dans des communautés érythréennes sans aucun outil de protection de ce genre.

L’ambassadeur de Suisse Daniel Hunn a remarqué que la politique d’ouverture aux réfugiés du gouvernement éthiopien était exemplaire et d’un grand soutien et a souligné l’opportune ouverture du Centre de protection du mineur pour répondre aux besoins spécifiques des mineurs vulnérables à l’aide d’ un système de protection et de soutien supplémentaires, dans de grandes villes comme Addis-Abeba.

Le représentant du gouvernement éthiopien a dit que protéger et assister les communautés de réfugiés en général, et en particulier les mineurs non accompagnés et séparés, est une partie inhérente de l’Histoire ancienne de l’Ethiopie. Ato Fiseha a assuré que le gouvernement éthiopien continuera à appliquer sa déjà ancienne politique d’ouverture aux réfugiés venant en Ethiopie.

Pendant la cérémonie d’inauguration, la communauté des réfugiés a présenté diverses performances  divertissantes,  notamment des danses et de la musique de diverses nationalités, une pièce de théâtre jouée parle groupe de jeunes érythréens, et des danses vibrantes de jeunes des Grands Lacs.





Press Contact Information
Martina Bezzini
martina.bezzini@jrs.net