Ce site utilise les types de cookies suivants: navigation / session et analytique aussi de tiers. En cliquant sur "Plus d'informations", vous affichez les informations étendues sur les types des cookies utilisés et vous pouvez choisir de les autoriser ou non en naviguant sur le site.
PLUS D'INFORMATIONS
x

Moyen-Orient : Déclaration sur la situation de la Syrie
07 mars 2018

7 mars 2018 – La situation en Syrie, en particulier à Damas et autour de Damas, est encore critique.

Le 24 février, le Conseil de Sécurité des Nations Unies  a unanimement demandé un cessez-le-feu de 30 jours ; cependant, il y a eu de continuelles violations du cessez-le-feu. Hier, 6 mars, les zones densément peuplées de civils  de Bab Touma, Dwel’a, Qaseaa, et Jaramana ont continué à être les cibles des pilonnages résultant en morts, de  nombreuses victimes, et d’importantes destructions.

Nous sommes aussi toutefois conscients du fait que, sous la supervision du Croissant Rouge Arabe Syrien (SARC) et du Comité international de la Croix Rouge (ICRC), l’aide humanitaire et les fournitures médicales ont atteint les populations les plus affectées dans certaines parties de Damas.

J’ai passé ces derniers jours avec l’équipe de notre Service Jésuite des Réfugiés (JRS) et d’autres résidents de Damas. C’est réconfortant  de noter que, malgré les grands risques impliqués, nos membres de l’équipe JRS continuent à prendre contact avec ceux qui sont affectés par le conflit. Le JRS est profondément préoccupé par la situation actuelle. Au cours de ces dernières semaines, nous avons dû interrompre quelques-unes de nos activités ou restreindre la portée  de notre œuvre  dans certains cas. Cela a certes eu un effet négatif sur ceux que nous voulons aider.

Une conséquence de la violence actuelle est que les personnes qui dans le passé étaient déterminées à rester à Damas ou en Strie, maintenant sentent qu’elles n’ont pas le choix, elles doivent fuir et trouver un refuge ailleurs.

Notre fervente prière et espoir est que la violence perpétrée par toutes les factions guerrières va cesser immédiatement et que la normalité, la sécurité et la paix durable retourneront pour tous à Damas et partout dans notre pays, depuis si longtemps en souffrance.

Père Nawras Sammour SJ
Directeur régional
JRS Moyen-Orient





Press Contact Information
Martina Bezzini
martina.bezzini@jrs.net