Ce site utilise les types de cookies suivants: navigation / session et analytique aussi de tiers. En cliquant sur "Plus d'informations", vous affichez les informations étendues sur les types des cookies utilisés et vous pouvez choisir de les autoriser ou non en naviguant sur le site.
PLUS D'INFORMATIONS
x

Mondial : Gaudete et Exsultate - Sur l’appel à la sainteté dans le monde d’aujourd’hui
13 avril 2018

Les participants d'un atelier sur la citoyenneté du JRS en Équateur. (JRS)

Rome, 13 avril 2018 – Le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) salue l’Exhortation apostolique du pape François, récemment publiée, Gaudete et Exsultate, « Soyez dans la joie et l’allégresse.» Le pape François nous rappelle d’être dans la joie et l’allégresse parce que Jésus nous a appelés tous à être saints : à être des hommes et des femmes de Dieu, être des hommes et des femmes pour les autres.

Les signes de sainteté, pour le pape François, ne se trouvent pas seulement dans l’amour pour Dieu mais dans l’amour du prochain : on ne peut pas prétendre qu’on vit une vie chrétienne sans œuvrer activement pour le bien d’un voisin. Le pape François cite même saint Thomas d’Aquin pour appuyer le point que « des œuvres de miséricorde à l’égard de nos voisins » montrent notre amour pour Dieu même davantage que nos actes de culte. »

La sainteté est pratique et réalisable. Elle peut être trouvée et vécue dans la vie quotidienne et, souvent, simplement dans la patience montrée pour supporter et affronter tant de défis dans les vies de personnes ordinaires : « chez des parents qui élèvent leurs enfants avec un amour immense, chez ces hommes et ces femmes qui travaillent dur pour soutenir leurs familles, chez des malades, chez des religieux âgés qui ne cessent jamais de sourire…  chez nos voisins de la porte à côté, tous ceux qui, vivant près de nous, reflètent la présence de Dieu.»

Quand le pape François continue et parle des migrants comme étant « nos frères et sœurs qui risquent leur vie pour offrir un avenir à leurs enfants », il désire clairement que nous considérions ces migrants comme des saints, à cause de l’immense amour qu’ils ont pour leurs enfants. En outre, il dit que nos prétentions à la sainteté, à la  vie chrétienne, doivent être jugées selon la manière dont nous traitons les migrants, les pauvres, les victimes de trafic d’ êtres humains, les personnes abandonnées, les exclus. « Nous ne pouvons pas observer un idéal de sainteté qui ignore l’injustice.»

Le pape François rappelle avec insistance que la situation des migrants n’est pas de moindre importance pour les chrétiens que de ‘graves’ questions bioéthiques comme celle de l’avortement. Il cite l’évangile de Matthieu qui nous appelle à accueillir l’étranger parce que, en faisant cela, nous accueillons Jésus, et il nous rappelle que cet appel à accueillir l’étranger se trouve profondément ancré dans les racines de notre foi : « Tu ne molesteras pas l’étranger ni ne l’opprimeras, car vous-mêmes avez été étrangers dans le pays d’Egypte » (Exode 22 : 20) ; « Si un étranger réside avec vous dans votre pays, vous ne le molesterez pas. L’étranger qui réside avec vous sera pour vous comme un compatriote et tu l’aimeras comme toi-même, car vous avez été étrangers au pays d’Egypte » (Lévitique 19 :33-34).

Le  pape François a constamment montré une profonde préoccupation concernant les réfugiés et les migrants, et a été critiqué dans certains cercles comme étant «naïf» au sujet des risques de la migration de masse. Dans Gaudete et Exsultate, il répond à ces critiques et à de funestes prophètes en rappelant que l’appel à accueillir l’étranger « n’est pas une notion inventée par quelque pape ou un délire momentané .» Accueillir des réfugiés et des migrants est accueillir le Christ lui-même ; tourner le dos à un étranger est tourner le dos à l’appel à la sainteté .

Pour le texte complet de l’Exhortation, cliquez ici. (disponible en plusieurs langues)





Press Contact Information
Martina Bezzini
martina.bezzini@jrs.net