Ce site utilise les types de cookies suivants: navigation / session et analytique aussi de tiers. En cliquant sur "Plus d'informations", vous affichez les informations étendues sur les types des cookies utilisés et vous pouvez choisir de les autoriser ou non en naviguant sur le site.
PLUS D'INFORMATIONS
x

Etats-Unis : Le JRS appelle à la reconnaissance des droits et de la dignité des enfants et des familles cherchant l’asile
27 juin 2018


Washington DC, 27 juin 2018 – Le Service Jésuite des Réfugiés/Etats-Unis presse le gouvernement des Etats-Unis à prendre les mesures nécessaires pour assurer que les demandeurs d’asile arrivant aux Etats-Unis ne soient pas punis criminellement parce qu’ils essaient de trouver de la protection et que les droits et la dignité des enfants et des familles entrant aux Etats-Unis soient respectés.

Le JRS /Etats-Unis croit que toute politique des Etats-Unis exigeant la détention indéfinie de familles cherchant l’asile est contraire à nos valeurs catholiques et violent les droits des demandeurs d’asile ainsi que la dignité des enfants et de leurs familles. Cette politiques met aussi à risque à long terme la santé mentale et le bien-être des enfants, des adolescents et de leurs parents.

Le JRS œuvre à travers le monde avec des enfants et des familles déplacés de force et sait que la détention peut avoir un effet particulièrement nuisible sur leur bien-être . La détention peut causer une dangereuse tension psychologique et peut avoir un impact permanent sur le développement mental, physique et émotionnel de l’enfant .

« Les enfants et adolescents déplacés doivent déjà affronter un traumatisme et des difficultés significatives à cause de leur déplacement forcé » dit Joan Rosenhauer, directrice exécutive du JRS/Etats-Unis. « Traiter les enfants et leurs familles comme des criminels et les maintenir en détention causeront des traumatismes supplémentaires chez des milliers d’enfants et leur feront du tort à long terme, potentiellement irréparable. »

C’est la position du JRS – basée sur l’enseignement social catholique, les valeurs jésuites, et une connaissance approfondie de l’œuvre auprès des personnes déplacées - que, en ce qui concerne la détention, les principes suivants doivent être appliqués :

-    Une personne qui fuit de graves violations des droits humains a un droit inaliénable de chercher la protection dans un autre pays ;
-    Une personne qui fuit de graves violations de droits humains a le droit d’être entendue et d’avoir accès à une demande d’asile ;
-    Pour avoir présenté une demande d’asile, les individus et leurs familles ne peuvent pas être punis, ni administrativement ni criminellement, par les autorités nationales du pays dans lequel ils cherchent protection ;
-    Les autorités des pays d’accueil prendront le plus grand soin de fournir le bien-être et la sécurité nécessaires aux demandeurs d’asile ;
-    Les mineurs qui cherchent l’asile dans un autre pays, qu’ils soient accompagnés ou non, en raison de leur vulnérabilité physique et mentale nécessitent de protection et soins particuliers, notamment de protection légale appropriée et de l’unification de la famille, dans le cadre du meilleur intérêt de l’enfant et de l’adolescent.

Pour ces raisons, le JRS incite le gouvernement des Etats-Unis à assurer que les droits des personnes les plus vulnérables parmi nous soient adéquatement protégés au cas où ces personnes cherchent l’asile aux Etats-Unis.





Press Contact Information
Martina Bezzini
martina.bezzini@jrs.net